1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Google bloqué pour propagande terroriste après une erreur humaine d'Orange
1 min de lecture

Google bloqué pour propagande terroriste après une erreur humaine d'Orange

Les abonnés d'Orange ont été redirigés vers la page réservée aux sites de propagande terroriste bloqués par le gouvernement en milieu de matinée ce lundi 17 octobre.

"J'alerte l'Arcep" signale les problèmes de téléphone ou de connexion directement aux opérateurs.
"J'alerte l'Arcep" signale les problèmes de téléphone ou de connexion directement aux opérateurs.
Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Surprise pour une bonne partie des internautes français ce lundi 17 octobre. Les abonnés aux offres Internet d'Orange et des Sosh ont découvert en milieu de matinée que les requêtes vers les sites Google.fr et Wikipedia.fr étaient automatiquement redirigées vers la page utilisée pour les sites de propagande terroriste bloqués par le gouvernement. Celle-ci a rapidement été surchargée par le volume important de connexions, donnant alors l'impression que Google était en panne.

À la place du moteur de recherche et de l'encyclopédie en ligne, les internautes se sont vus notifier ce message : "Vous avez été redirigé vers cette page du ministère de l'Intérieur, car vous avez tenté de vous connecter à un site dont le contenu incite à des actes de terrorisme ou fait publiquement l'apologie d'actes de terrorisme". La redirection a été observée à la fois sur ordinateur et sur mobile. 

Google bloqué par erreur chez les clients d'Orange
Google bloqué par erreur chez les clients d'Orange
Crédit : Capture d'écran

Contacté par RTL.fr, Orange a confirmé l'incident, précisant qu'il résultait "d'une erreur humaine lors d'une opération technique pratiquée sur un serveur". Il ne s'agit pas d'un acte malveillant. Les sites de Google et Wikipedia ont été malencontreusement ajoutés dans la liste des sites bloqués administrativement. Le premier opérateur a précisé que l'incident avait duré une heure et que le service était rétabli depuis 11h30. Orange présente ses excuses à ses clients, 20 millions d'abonnés sur mobile et plus de 10 millions sur ordinateur.

La loi antiterroriste du 13 novembre 2014 permet à une autorité administrative de demander aux fournisseurs d'accès à Internet de bloquer un site faisant l'apologie du terrorisme sans contrôle d'un juge judiciaire. Les internautes tentant d'accéder au site bloqué sont ensuite redirigés vers une page d'information du ministère de l'Intérieur. C'est là qu'on été redirigés par erreur les clients d'Orange. En 2015, la France a bloqué l'accès à une soixantaine de sites glorifiant le terrorisme.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/