1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Facebook, Oppo, Snapchat... Les lunettes connectées deviennent réalité
3 min de lecture

Facebook, Oppo, Snapchat... Les lunettes connectées deviennent réalité

Facebook a lancé cette semaine sa première paire de lunettes connectées. Cet accessoire est vu par les grandes entreprises technologiques comme la prochaine révolution de l'économie de l'attention.

Oppo a lancé un monocle connecté en Chine donnant un aperçu des futures capacités des lunettes intelligentes
Oppo a lancé un monocle connecté en Chine donnant un aperçu des futures capacités des lunettes intelligentes
Crédit : Oppo
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Tous les grands de la tech en sont convaincus, le futur de l'économie de l'attention passe par les lunettes connectées. Après le smartphone, cet accessoire situé au plus près des yeux est jugé le plus à même de capter ce qui intéresse les gens et de mesurer leurs émotions. Elles sont aussi vues comme une passerelle nécessaire en vue de démocratiser le métavers et ses univers virtuels permanents projetés en réalité virtuelle ou augmentée. Depuis les Google Glass, en 2013, toutes les marques ont échoué à faire adopter une paire de binocles high-tech au grand public. Mais la situation semble sur le point de changer à la faveur des progrès technologiques et des efforts déployés par de nouveaux acteurs.

Les lunettes connectées sont désormais au coeur du nouveau cap stratégique que s'est fixé Facebook, le métavers. Convaincu que des interactions plus immersives en réalité virtuelle supplanteront celles reposant sur l'écran des smartphones d'ici cinq à dix ans, Mark Zuckerberg est déterminé à habituer ses utilisateurs à porter un accessoire connecté sur le nez. Comme les casques de réalité virtuelle sont globalement lourds et fatigants à l'usage, les lunettes constituent le produit parfait pour amorcer une transition en douceur. 

Des lunettes capables de filmer ce que voient les yeux

Dans cette perspective, Facebook a lancé cette semaine dans une dizaine de nouveaux pays, dont la France, sa première paire de "smart glasses", les Ray-Ban Stories, des lunettes capables de filmer et de prendre en photo ce que voient les yeux de leur propriétaires de façon presque incognito tout en diffusant de la musique à travers leurs branches, comme le faisaient déjà les Spectacles de Snapchat

Facebook s'est associé au célèbre lunetier pour concevoir ce produit qui ne porte ni son nom, ni aucune mention visible relative à l'entreprise, signe de sa volonté d'avancer masqué pour le moment. Contrairement aux Google Glass ou aux lunettes de Snapchat, qui arboraient un look gadget assumé et n'ont pas rencontré le succès, les Ray-Ban Stories sont d'abord des lunettes ordinaires, que l'on peut porter même sans utiliser leurs fonctions connectées. Ce design familier, beaucoup plus acceptable que tous les casques de réalité virtuelle, pourrait favoriser leur adoption, estiment les spécialistes. 

Facebook et Ray-Ban lancent des lunettes connectées
Facebook et Ray-Ban lancent des lunettes connectées
Crédit : Facebook/Ray-Ban
À lire aussi

En l'état, les Ray-Ban Stories ne comportent pas de fonctionnalités de réalité virtuelle ou augmentée, deux technologies qui permettent de superposer des images ou du texte sur l'environnement de l'utilisateur ou carrément de le projeter dans des mondes virtuels. Facebook espère pouvoir lancer un première paire de lunette aboutie de ce type à horizon 2024. Le groupe fait face à une forte concurrence sur ce marché sur lequel lorgnent aussi Apple, Google, Microsoft, Samsung et les grands groupes technologies chinois. 

La réalité augmentée pour proposer des informations superposées au monde réel

En fin d'année 2021, Xiaomi a présenté une paire de lunettes avant-gardiste encore à l'état de concept donnant un aperçu convaincant des futures capacités de ce type de produit. Via un jeu de lentilles réfractant les faisceaux lumineux projetés par un écran microLed, elles affichaient des informations en superposition à l'environnement réel de leur propriétaire afin d'offrir une expérience de réalité augmentée non invasive. 

Son challenger Oppo a pris un coup d'avance en commercialisant récemment les Air Glasses. Réservé au marché chinois, ce monocle vient se greffer sur une paire de lunettes classiques à la faveur d'un aimant pour projeter des informations affichées en vert dans le coin droit du champ de vision. Les fonctions proposées (navigation, traduction automatique, météo, prompteur, heure) sont encore assez rudimentaires mais elles constituent l'une des illustrations les plus concrètes du moment de ce vers quoi tend l'ensemble du secteur. 

La France n'est pas en reste sur ce sujet. Les entreprises Cosmo Connected et MicrooLed proposent depuis plusieurs mois une paire de lunettes connectées dédiée aux cyclistes et aux utilisateurs de nouvelles mobilités affichant en temps réel des données GPS, leur vitesse et les données de leur trajet. Le dispositif, conçu en lien avec la société grenobloise ActiveLook, se contrôle d'un simple geste de la main et devrait bientôt être déclinée dans d'autres accessoires dédiés aux sportifs. Le coût de la technologie est encore conséquent, environ 500 euros.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/