1 min de lecture Facebook

Facebook annonce l'ouverture à Paris d'un laboratoire de recherche sur l'intelligence artificielle

Il s'agira du troisième site de ce type pour Facebook, après ceux ouverts en Californie et à New York.

Sheryl Sandberg, directrice d'expoitation de Facebook
Sheryl Sandberg, directrice d'expoitation de Facebook Crédit : AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Une demi-douzaine de chercheurs issus d'institutions publiques et privées feront partie du prochain laboratoire de recherche sur l'intelligence artificielle créé par Facebook. Le réseau social au 1,4 milliard d'utilisateurs, en a fait l'annonce mardi. 

Il s'agit du troisième site de ce type pour Facebook, après ceux ouverts en Californie et à New York, qui veut développer des domaines tels que le traitement automatique du langage, la reconnaissance du langage ou la reconnaissance d’images

Un objectif d'avoir 40 à 50 personnes dont 20 à 25 chercheurs

"Nous avons choisi Paris pour sa concentration de talents dans le domaine de la recherche en informatique et en intelligence artificielle et avec lesquels nous voulons travailler", a déclaré lors d'un point presse Mike Schroepfer, directeur technique de Facebook.

L’équipe FAIR, pour "Facebook artificial intelligence reseach", de Paris compte déjà six personnes et sera dirigée par Florent Perronnin, qui a travaillé dans les laboratoires de Panasonic, en Californie, et de Xerox, à Grenoble. D'ici la fin de l'année, le laboratoire de Paris devrait travailler avec une douzaine de personnes et, au total "entre 40 et 50 personnes", en comptant les doctorats et post-doctorats, dont 20 à 25 chercheurs permanents.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Facebook Laboratoire
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants