1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Wandercraft, l'espoir des myopathes et tétraplégiques
1 min de lecture

Wandercraft, l'espoir des myopathes et tétraplégiques

La start-up fondée par Nicolas Simon a développé un exosquelette médical qui ambitionne de permettre à des personnes tétraplégiques ou atteintes de myopathie de se lever et marcher sans aide.

Une personne en fauteuil roulant (illustration)
Une personne en fauteuil roulant (illustration)
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Wandercraft, l'espoir des myopathes et tétraplégiques
04:38
Bénédicte Tassart

Wandercraft est porteur d'un engagement : permettre à des personnes tétraplégiques ou atteintes de myopathie de se lever et marcher sans aide. Une entreprise rendue possible grâce à un "robot qui s'attache autour de la personne pour soutenir son poids et ainsi lui permettre de remarcher", comme l'explique Nicolas Simon, le fondateur de la start-up. L'outil est destiné à "des personnes qui ont encore le contrôle de leur buste", avec lequel ils pourront actionner le dispositif.

Atalante, c'est le nom de cet exosquelette, a la spécificité de ne pas nécessiter de béquilles pour que les mains de l'utilisateur soient totalement libres. Pour l'instant, une première version est testée dans les centres de soin. Une version destinée aux particuliers, qui pourra être utilisée chez soi ou dans la rue, sera quant à elle disponible à l'horizon 2020.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/