2 min de lecture Propulsé

Espace : des astronomes localisent un mystérieux signal radio

Des chercheurs sont parvenus à localiser la source de "sursauts radio rapides", des signaux très puissants dont on connait très peu de choses.

Une galaxie photographiée par le télescope Hubble
Une galaxie photographiée par le télescope Hubble Crédit : HO / ESA/HUBBLE / AFP
Maxime Magnier

Le cosmos a livré un autre de ses secrets. Dans une étude publiée mercredi 4 janvier dans la revue Nature et menée par Shami Chatterjee, de l'université américaine Cornell, on apprend qu'une équipe de scientifiques a déterminé la provenance de FRB, pour Fast Radio Bursts, des signaux radioélectriques très brefs qui intriguent les astronomes.

Découverts en 2007, les FRB produisent une quantité exceptionnelle d'énergie, équivalente à 500 millions de Soleil. Pour en localiser certains, les chercheurs se sont appuyés sur une observation réalisée en 2012 grâce au radiotélescope géant Arecibo, à Porto Rico. Nommés "121102", ces signaux ont ensuite été localisés dans un galaxie naine située à environ 2,5 milliards d'années-lumière de la Terre, et ce grâce à plusieurs outils astronomiques. 

D'une part, deux réseaux distincts de radiotélescopes : le Karl Jansky Very Large Array, au Nouveau-Mexique, et l'European VLBI Network, essentiellement situé en Europe. Finalement, grâce au télescope optique Gemini North, situé à Hawaï, l'origine des FRB en question a donc pu être localisée dans une "humble et modeste galaxie", comme l'explique dans Nature Shriharsh Tendulkar.

Un découverte qui en amène d'autres

Pour cet astronome qui a participé aux recherches, "cela confirme que les sursauts radio rapides ne viennent pas de notre galaxie, en tout cas ceux-là." Désormais, et grâce à leur découverte, les scientifiques vont pouvoir s'atteler à des défis plus grands encore : déterminer s'il y a plusieurs sortes de sources émettrices de Fast Radio Bursts et identifier leur nature.

À lire aussi
La Chine veut envoyer des hommes sur la Lune. Propulsé
Espace : la Chine tente son premier vol aller-retour vers la Lune

Parmi les pistes évoquées, selon Shami Chatterjee, celle d'un "phénomène associé à un noyau galactique actif", ou encore des "impulsions géantes émises par les monstres que sont les magnétars", des étoiles à neutrons au champ magnétique incroyablement puissant. La piste extraterrestre, elle, n'est pas même évoquée dans l'étude, mais ne peut être exclue. 

Quoi qu'il en soit, la résolution du mystère pourrait faire un bond en avant grâce à la mise en service d'un nouveau radiotélescope cette année, le CHIME, pour "Expérience canadienne de cartographie d’intensité de l’hydrogène", qui servira, entre autres, à mesurer l'expansion de l'univers tel qu'il était il y a 8 à 10 milliards d'années.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Espace Astronomie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants