1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. DSK revient sur Twitter avec une énigme : "Jack is back"
2 min de lecture

DSK revient sur Twitter avec une énigme : "Jack is back"

CLICS À LA UNE - "Jack is back" a lancé dans une premier tweet l'ancien président du FMI. Mais qui est Jack ?

Trois ans après l'affaire du Sofitel, on entend beaucoup DSK
Trois ans après l'affaire du Sofitel, on entend beaucoup DSK
Crédit : AFP / Alexa Stankovic
DSK revient sur Twitter avec une énigme : "Jack is back"
03:53
DSK revient sur Twitter avec une énigme : "Jack is back"
03:53
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Si vous êtes abonnés au réseau social Twitter vous n'avez pas pu passer à côté du retour. Plus de 4.000 retweets pour un tweet énigmatique en anglais : "Hello Twitter. Jack is back" (Bonjour Twitter Jack est de retour). Ce message, écrit non pas au clavier mais du bout du doigt signe le retour dans la vie médiatique (ou du moins sur Internet) de Dominique Strauss Kahn. Alors que veut dire ce "Jack is back" ?  L'intéressé n'a pas encore confirmé l'une ou l'autre des hypothèses mais voici quelques une des plus fameuses sur Internet : 
Un resto de Marrakech qui s'appelle "Jack is back ?" Improbable. Une référence à Jack Lang ? – c'était la fête de la musique hier ? Non.

La dernière fois que l'on a entendu ce message, c'était pour la campagne promotionnelle de la série 24h Chrono et de son héros Jack Bauer qui était de retour pour sauver le monde, une nouvelle fois. Serait-ce ce Jack ? Ce serait un peu beaucoup de se prendre pour le Messie. Un confrère du journal belge Le Soir a une référence bien plus convaincante en se rappelant du "Jack is back" prononcé par Kevin Spacey dans LA Confidential lorsque son personnage revient de sa mise à pied. Métaphore après le parcours de scandale et de procès ? Toujours est-il que Kevin Spacey est aujourd'hui surtout connu pour être le président des États-Unis dans House of Cards… mais nous filons certainement trop la métaphore…

Taylor Swift défie Apple et gagne

La chanteuse n'était pas contente du tout devant l'annonce d'Apple qui vient de lancer son site de streaming Apple Music. Sur un post Tumblr, une plateforme de blog, la chanteuse a "trouvé choquant et décevant" qu'Apple Music ne la rémunère pas pour ses chansons qui seraient écoutées en ligne gratuitement pendant une période d'essai de trois mois réservée aux nouveaux abonnés. Ni une ni deux, Apple a immédiatement répliqué en annonçant changer de cap et accédant par la même aux souhaits de la jeune Taylor. Les artistes seront payés. 

Une décision sage lorsque l'on connait la force de frappe de la chanteuse dans le monde de la musique. Le site de streaming Spotify se rappelle encore d'une cuisante défaite face à la chanteuse qui, devant un problème similaire, avait retiré la totalité de ses chansons de la plateforme. Des chansons qui attirent des millions d'internautes. Malgré les suppliques Taylor Swift est restée inflexible pour que l'on rémunère les artistes à leur juste valeur.

La rédaction vous recommande
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/