1 min de lecture Astronomie

Des extraterrestres nous ont rendu visite en 2017, assure un physicien de Harvard

Avi Loeb défend la thèse controversée selon laquelle un objet non identifié aperçu dans notre système solaire en 2017 était un vaisseau extraterrestre.

Oumuamua en novembre 2017
Oumuamua en novembre 2017 Crédit : M. Kornmesser / European Southern Observatory / AFP
Gaétan Trillat et AFP

"Si j'ai raison, c'est la plus grande découverte de l'histoire de l'humanité" : le directeur du département d'astronomie de l'Université de Harvard, Avi Loeb, est convaincu que l'objet non identifié qui a traversé notre système solaire en octobre 2017 est le fruit d'une civilisation extraterrestre.

Le physicien américano-isréalien, qui est loin d'être un hurluberlu, défend cette thèse controversée dans son livre Le premier signe d'une vie intelligente extraterrestre, édité en français chez Le Seuil. Ce spécialiste des trous noirs revient sur la détection d'Oumuamua, un objet en forme de cigare qui a traversé notre système solaire à toute vitesse, il y a plus de trois ans.

Repéré par le télescope Pan-STARRS1 à Hawaï, Oumuamua - qui signifie "messager" en hawaïen - mesurait 400 mètres de longueur et 40 mètres de largeur. Sa vitesse était si élevée qu'il ne pouvait provenir que d'une étoile distante : c'était le premier objet détecté venant d'un autre système stellaire.

"Une anomalie"

Après avoir été qualifié d'astéroïde, une équipe de l'Agence spatiale européenne avait estimé qu'il s'agissait plus probablement d'une comète éjectée d'un autre système stellaire.
Mais l'hypothèse laissa Avi Loeb sur sa faim. Car elle ne permettait pas selon lui d'expliquer l'accélération excessive de la chose, ni le fait qu'elle n'ait dégagé aucune traînée (gaz ou poussières) en passant à proximité du Soleil, ni sa forme insolite.

À lire aussi
découverte
États-Unis : le "monolithe de métal" retrouvé dans le désert a disparu, le mystère s’épaissit

Avec un autre chercheur d'Harvard, il signa un article dans la revue Astrophysical Journal Letters, avançant la théorie que Oumuamua ne pouvait être qu'une sonde propulsée par une civilisation extraterrestre. Leur publication fut vivement critiquée. Aujourd'hui, écrit Avi Loeb, "le débat se prolonge faute de preuves tangibles" et "quoi que l'on finisse par conclure au sujet de Oumuamua, force est de constater qu'il a été, et demeure, une anomalie en soi".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Astronomie Sciences Espace
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants