1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Facebook cajole ses membres et leur propose l'anonymat.... ou presque
2 min de lecture

Facebook cajole ses membres et leur propose l'anonymat.... ou presque

Innovations week-end : au menu, Facebook qui lors de la conférence f8 du 30 avril, a déclaré se préoccuper des données personnelles de ses membres. Mark Zuckerberg a même proposé l'anonymat à ses membres.

Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook lors de la conférence f8 le 30 avril 2014
Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook lors de la conférence f8 le 30 avril 2014
Crédit : AFP
Sophie Joussellin

Mercredi 30 avril, le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, a fait plusieurs annonces concernant la protection des données personnelles des membres du réseau. Il veut rendre l'utilisation du bouton Connect with Facebook plus transparente et permettre l'anonymat des abonnés sous certaines conditions. 

Télécharger des applications sans dévoiler ses données personnelles

Très souvent, quand vous voulez télécharger une application via votre compte facebook mobile vous avez le choix, soit de remplir un formulaire avec vos nom, prénom, adresse mail, identifiant et mot de passe, ce qui est fastidieux. Soit vous le faites via votre compte Facebook : vous cliquez sur le bouton "Facebook connect" ("se connecter avec Facebook") et la vous avez besoin simplement d'entrer votre identifiant et votre mot de passe Facebook, ce qui est beaucoup plus simple.

Mais en échange de ce clic sur le bouton Facebook Connect, le réseau social livre à l'éditeur de l'application que vous voulez télécharger toutes vos infos personnelles, sans vous demander votre avis. Désormais, Facebook propose une alternative : l'installation anonyme de cette application, le temps de la tester. Aucune donnée personnelle ne sera transmise. Ensuite, si l'application vous inspire confiance, vous serez invité à laisser libre accès à vos informations personnelles, mais vous pourrez choisir lesquelles, ce qui est aussi nouveau.

Choisir les informations qu'on accepte de dévoiler

D'ici quelques semaines, l'utilisation du bouton "Facebook Connect" va évoluer : avec la nouvelle version de cette fonctionnalité, vous pourrez choisir quelles informations vous acceptez de dévoiler. Par exemple, votre adresse mail mais pas votre numéro de mobile. Vous pourrez aussi refuser que telle application publie en votre nom sur Facebook, ce qui évitera que vous vous retrouviez à sponsoriser telle ou telle marque à votre insu, comme c'est le cas aujourd'hui. 

Inspirer confiance à l'abonné.... mais pas seulement

À lire aussi

En se déclarant plus soucieux de la protection des données personnelles de ses membres, Facebook essaye de redorer son blason auprès de ses utilisateurs en leur disant en substance : "vous me reprochez de ne pas bien protéger vos informations personnelles, je vous ai entendus, je prends des mesures !". Mais il ne faut pas trop se leurrer non plus. Facebook garde quand même un œil sur vous : si vous choisissez d'installer une application anonymement, l'éditeur de l'application ne saura pas qui vous êtes, c'est clair mais Facebook lui saura que vous vous êtes intéressé à cette application et ça, ça n'a pas de prix.

Connaître les préférences de ses membres, c'est le gagne-pain de Facebook. Le réseau social cible les publicités qu'il affiche sur le profil de ses utilisateurs depuis longtemps et va intensifier cette pratique. Bientôt, grâce à sa nouvelle régie publicitaire, ces mêmes publicités ciblées s'afficheront aussi sur les applications partenaires de Facebook que vous avez téléchargées. 

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/