1 min de lecture Port du voile

Voile lors des sorties scolaires : Gabriel Attal se dit contre l'interdiction

Lors des débats concernant le projet de loi "pour une école de la confiance", les sénateurs LR ont proposé un amendement concernant le port des signes religieux lors des sorties scolaires.

Le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation, Gabriel Attal
Le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation, Gabriel Attal Crédit : Eric FEFERBERG / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et AFP

Il s'oppose aux sénateurs. Gabriel Attal s'est prononcé contre l'amendement proposé par les sénateurs Les Républicains sur l'interdiction du port de signes religieux ostentatoires, notamment le voile, par les parents accompagnateurs de sorties scolaires.

"C'est un débat, un serpent de mer, qui revient depuis des années. Quand on n'est pas dans l'école, on n'est pas dans l'école", a déclaré le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer, interrogé sur CNews.

Au terme d'un débat marathon, le Sénat s'est prononcé sur le projet de loi "pour une école de la confiance", qui prévoit notamment l'abaissement à trois ans, dès la rentrée prochaine, de l'âge de l'instruction obligatoire. Le Sénat, à majorité de droite, l'a adopté en première lecture.

Ça ne sert à rien de faire de la stigmatisation symbolique

Gabriel Attal
Partager la citation
À lire aussi
Le port du voile en France est autorisé dans l'espace public (illustration) port du voile
Nord : deux femmes voilées refoulées d'une brocante portent plainte

Au détour des articles, la droite a injecté dans le texte plusieurs mesures qui ont soulevé la réprobation sur les bancs de gauche, dont un amendement LR visant à interdire les signes religieux ostentatoires pour les parents accompagnateurs lors des sorties scolaires. "Ça ne sert à rien de faire de la politique, de la stigmatisation symbolique, à travers cet amendement-là", a déclaré Gabriel Attal, expliquant que le gouvernement allait proposer de "retirer cette proposition".

Un débat récurrent

La loi du 17 mars 2004 interdit les signes religieux ostensibles (foulard, kippa etc.) à l'école publique, une loi conçue pour mettre fin aux polémiques sur le port du foulard par des jeunes filles élèves d'établissements publics, qui avaient défrayé la chronique dans les années 90.

Les débats se sont ensuite déplacés sur le sujet des mères accompagnatrices des sorties scolaires, une circulaire du ministre de l'Éducation Luc Chatel en 2012 leur demandant de ne pas porter de signe religieux ostentatoire.

En janvier 2014, à Nice, une mère de famille voilée a saisi la justice contre une interdiction d'accompagner les enfants lors de sorties. Le tribunal administratif lui donnera raison en juin 2015.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Port du voile Éducation nationale Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797677355
Voile lors des sorties scolaires : Gabriel Attal se dit contre l'interdiction
Voile lors des sorties scolaires : Gabriel Attal se dit contre l'interdiction
Lors des débats concernant le projet de loi "pour une école de la confiance", les sénateurs LR ont proposé un amendement concernant le port des signes religieux lors des sorties scolaires.
https://www.rtl.fr/actu/politique/voile-lors-des-sorties-scolaires-gabriel-attal-se-dit-contre-l-interdiction-7797677355
2019-05-21 17:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/F1nzPNdOZj2JMCqaPJNT9A/330v220-2/online/image/2019/0124/7796321288_le-secretaire-d-etat-aupres-du-ministre-de-l-education-gabriel-attal.jpg