1 min de lecture Gouvernement

VIDÉO - Emmanuel Macron va-t-il choisir un premier ministre issu de la droite et du centre ?

LE DÉCODEUR POLITIQUE - Depuis son élection, Emmanuel Macron, garde le suspense sur la nomination de son premier ministre. Selon les rumeurs il s'agirait d'une personnalité politique issue de la droite et du centre.

>
Emmanuel Macron va-t-il choisir un premier ministre issu de la droite et du centre ? Crédit Image : Essia Lakhoua / RTL | Crédit Média : Essia Lakhoua / RTLnet | Date :
Générique 3
Dominique Tenza et Essia Lakhoua

LE CONTEXTE - Emmanuel Macron a été élu président de la République le 7 mai 2017. Le fondateur du mouvement "En Marche !" doit désormais nommer son premier ministre et former son gouvernement. Il faudra attendre le lundi 15 mai pour enfin connaître le nom du chef du gouvernement.

Selon certaines rumeurs, le président élu pourrait choisir une personnalité politique issue de la droite et du centre comme premier ministre. "A-t-il vraiment le choix ?" se demande Dominique Tenza, journaliste au service Politique de RTL. En effet, Emmanuel Macron veut, depuis l'annonce de sa candidature à la présidentielle, s'éloigner de son statut "d'héritier de François Hollande"

Nommer un ministre issu de la droite et du centre lui permettrait aussi de "déstabiliser encore un peu plus Les Républicains". Par exemple, le candidat battu à la primaire de la droite, Bruno Le Maire se dit prêt à travailler avec le nouveau président et ne veut pas "perdre de temps avec de fausses querelles". On peut aussi citer Edouard Philippe, maire du Havre et membre des Républicains qui est pressenti pour devenir le locataire de l'hôtel de Matignon. Les noms qui circulent ces derniers jours du côté des membres des Républicains "commencent à semer la pagaille dans un parti qui a déjà du mal à se mettre d'accord sur une ligne commune", décrypte Dominique Tenza. D'un côté il y a les partisans d'une opposition frontale au nouveau président et d'un autre côté il y a les modérés qui pourraient collaborer avec Emmanuel Macron.

Dominique Tenza souligne que le Président élu "aurait tort" de ne pas profiter de la faiblesse la droite car il a besoin de 289 députés pour obtenir la majorité absolue à l'Assemblée nationale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Le Décodeur Politique Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants