1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. VIDÉO - Bruno Le Maire s'emmêle entre voile et niqab dans "L'Émission Politique"
1 min de lecture

VIDÉO - Bruno Le Maire s'emmêle entre voile et niqab dans "L'Émission Politique"

Le candidat à la primaire de la droite et du centre a assuré qu'il fallait interdire le port du voile dans l'espace public, avant de préciser qu'il parlait en fait du niqab.

Bruno Le Maire, dans "L'Émission Politique", le 20 octobre 2016
Bruno Le Maire, dans "L'Émission Politique", le 20 octobre 2016
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Marie-Pierre Haddad & AFP

Le passage de Bruno Le Maire dans L'Émission Politique n'a pas été couronné de succès. Le candidat à la primaire de la droite et du centre n'a réuni que 1,84 million de téléspectateurs. Il s'agit du pire chiffre réalisé depuis cinq ans sur France 2. L'ancien ministre de l'Agriculture a subi un accrochage avec Ghislaine Joachim-Arnaud, syndicaliste CGT Martinique. À la fin de leur échange, elle s'emporte et dit : "Tout ça c'est du pipi de chat ! On vit dans une société où il y a des patrons, des employeurs, des salariés, des exploités, des millions de gens qui ont des emplois précaires. C'est ça la vérité. Vous voulez supprimer le droit pour les travailleurs de présenter leur candidat au travers des organisations qu'ils ont choisies. Continuez comme ça et vous verrez que les opprimés et les exploités sauront se mettre debout".

Plus tard dans l'émission, Bruno Le Maire s'est emmêlé sur la question du port du voile. Le candidat à la primaire de la droite et du centre a assuré qu'il fallait réfléchir au port du "voile", "dans les espaces publics" et les transports. Interrogé à nouveau sur ce sujet à la fin de l'émission, il réajuste ses propos et explique qu'il parlait finalement de "niqab". 

"Ma proposition c'est qu'il y ait une loi qui définisse ce qui est acceptable ou non en terme de tenues vestimentaires, notamment dans le port du voile, dans les espaces publics", "à l'université, à l'hôpital, dans les CAF, a-t-il dit. La multiplication des niqab dans l'espace public et en particulier à l'université et dans les hôpitaux pose problème". Bruno Le Maire a ensuite assuré : "Je n'ai pas dit voile j'ai dit niqab" au début de l'émission, expliquant qu'il ne fallait pas "déformer ses propos".

La rédaction vous recommande

                   

À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/