1 min de lecture Front national

Une élue FN de Villers-Cotterêts veut "déverser du sang de porc" sur les terroristes

Annie Pirckher, conseillère municipale, s'est fendue d'un commentaire islamophobe sur Facebook en réagissant au débat sur la déchéance de nationalité.

La ville de Villers-Cotterêts (Aisne) connaît une majorité frontiste depuis l'élection de Franck Briffaud en 2014 (archives)
La ville de Villers-Cotterêts (Aisne) connaît une majorité frontiste depuis l'élection de Franck Briffaud en 2014 (archives) Crédit : AFP / FRANCOIS NASCIMBENI
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

L’inscription de la déchéance de nationalité pour les terroristes binationaux dans la Constitution avait rencontré l'adhésion des ténors du Front national, mais il apparaît que cette mesure ne suffit pas pour certains élus du parti de Marine Le Pen. À Villers-Cotterêts (Aisne), une conseillère municipale frontiste a dénoncé un excès "d'indulgence" envers "des être qui n'en valent pas le coup" en partageant un article sur Facebook.

Dans ce court texte qui fleure bon l'islamophobie primaire, Annie Pirckher souhaite qu'on puisse "expédier [les terroristes] du haut d'un avion dans leur pays d'origine [...] accompagnés par une centaine de têtes de porcs et déverser du sang de porc par dessus-tout". "Pour moi, c'est le seul châtiment a leurs accordés" [sic], conclut ensuite l'élu de la majorité frontiste de Villers-Cotterêts.

Plusieurs habitants de la commune picarde n'ont pas caché leur émotion devant les propos de la conseillère municipale. Le "Collectif de lutte contre l'extrême droite dans l'Aisne" et l'association "Villers-Cotterêts Citoyen" ont l'intention de porter plainte rapporte l'Aisne Nouvelle. "Ces propos sont d’autant plus scandaleux et ignominieux qu’ils proviennent d’une élue de la municipalité", a réagi Jean-Claude Monnier, un des membres de ces mouvements.

Annie Pirckher n'a pas souhaité se justifier de ses propos et la mairie de Villers-Cotterêts ne souhaite pas prendre position sur le sujet. "Si on commence à commenter, on passerait notre temps à ça. Mais je ne partage pas ce qu’elle dit", s'explique Franck Briffaut, le maire FN de Villers-Cottrêts, dans l'Aisne Nouvelle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Islam Musulmans
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants