2 min de lecture Sondage

Un an de Macron à l'Élysée : "Un Président touché, mais pas coulé", analyse Alba Ventura

ÉDITO - Quel bilan pour Emmanuel Macron un an après son élection ? L'institut BVA, pour RTL et la "Tribune", a passé au crible l'opinion des Français. Le bilan est assez paradoxal à leurs yeux.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Un an de Macron à l'Élysée : "Un Président touché, mais pas coulé", analyse Alba Ventura Crédit Image : AFP / FREDERICK FLORIN | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

On ne peut pas parler de hauts et de bas (ce ne sont pas les montagnes russes), mais on peut dire que c'est une année avec des moins bien et des un peu mieux. En tout cas, il n'y a pas eu de baisse continue comme ont pu le vivre François Hollande et Nicolas Sarkozy

Si on regarde la courbe du président Macron sur une année, on observe que dès qu'il prend des mesures jugées douloureuses ou injustes par les Français, sa popularité décroche. C'est le cas sur la CSG, l'ISF, les APL, la fin des contrats aidés ou les 80 kilomètres/heure. Ce sont des décisions qui viennent plomber son action. Mais dès qu'il apparaît ferme sur les réformes, il regagne un peu de terrain, comme sur les ordonnances de la loi Travail ou sur la SNCF.

Mais ce que je trouve le plus étonnant dans ce sondage, c'est qu'un an après, il y a encore une proportion assez importante de Français qui est en attente. Ils sont 41% à se dire "Je ne vais pas encore me prononcer définitivement, j'attends de voir".

Macron suspend l'impatience des Français...

Le bilan est assez paradoxal, selon les Français. Beaucoup estiment qu'ils ne bénéficient pas de l'action d'Emmanuel Macron, mais ils sont prêt à lui laisser encore un peu de temps. Le chef de l'État a réussi à suspendre leur impatience. Comme s'il y avait acceptation entre le temps de l'action et le temps des résultats.

À lire aussi
Que révèle notre rapport à l'argent ? économie
Coronavirus : 1 Français sur 3 estime que sa situation financière s'est dégradée

Et si six Français sur dix (57%) ont une mauvaise opinion du chef de l'État (ils lui mettent même une note très médiocre de 8/20), il y a 39% des sondés qui jugent que les réformes sont menées au bon rythme, et 19% qu'il ne va pas assez loin.

Donc on peut dire que le Président résiste quand même assez bien, malgré le contexte social, malgré les fractures qui persistent entre les français, malgré l'absence de cohésion dans le pays.

La rédaction vous recommande

Il faut dire qu'il n'est pas tellement gêné par ses opposants. Et en ce sens, il est assez chanceux. Entre une Marine Le Pen qui a du mal à se redresser, un Laurent Wauquiez qui se caricature et un Jean-Luc Mélenchon qui n'en finit pas de surenchérir au risque de se ridiculiser, Emmanuel Macron a presque l’air normal.

... qui n'attendront pas la "saint-glinglin"

C'est d'ailleurs pour cela qu'il en profite pour accélérer le rythme. Pour l'instant, les planètes ne sont pas si mal alignées sur le plan politique et économique. Mais le Président sait que l'heure tourne, que le temps lui est compté.

Il sait que dans huit mois, le calendrier électoral va s'emballer avec les européennes, puis les municipales, et réveiller ses adversaires. Il sait que la conjoncture économique risque de se tendre. Et il sait que les Français, qui regardent leur feuille de paie, n'attendront pas la "saint-glinglin" (pour reprendre un vocabulaire macronien) pour voir les retombées de sa politique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sondage Présidence de la République Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants