1 min de lecture François Hollande

Trierweiler - Hollande : première dame, "une insulte faite aux femmes", estime René Dosière

INVITÉ RTL - Le député socialiste de l'Aisne René Dosière a réagi dimanche 26 janvier à la séparation du couple formé par François Hollande et Valérie Trierweiler.

François Hollande et Valérie Trierweiler, ici pendant la campagne présidentielle de 2012, devraient annoncer leur rupture annoncent certains médias samedi 25 janvier (illustration
François Hollande et Valérie Trierweiler, ici pendant la campagne présidentielle de 2012, devraient annoncer leur rupture annoncent certains médias samedi 25 janvier (illustration Crédit : AFP
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
Journaliste RTL

René Dosière, le député PS de l'Aisne, approuve la mise au point de François Hollande sur sa vie privée. Pour ce spécialiste du contrôle de l’Élysée, la méthode employée par le président "montre que la compagne du chef de l’État était en désaccord" avec la décision de la rupture.

Valérie Trierweiler s'est envolée pour l'Inde ce dimanche matin, où elle effectue un voyage à titre privé pour l'ONG Action contre la faim. Celle qui est désormais ex-première dame de France est pourtant accompagnée d'un agent de sécurité, payé par l’Élysée. "Le déplacement était prévu depuis longtemps", rappelle René Dosière au micro de RTL. "Il faut laisser passer deux ou trois semaines", pour que la situation se clarifie complètement. Pour le député de l'Aisne, "il est clair qu'à partir du moment où elle ne joue plus de rôle public, elle ne doit pus bénéficier d'un financement public".

Mettre fin au statut de première dame

René Dosière en a profité pour défendre son idée du statut de première dame, qui n'est pas officiellement défini en France. "La décision de François Hollande va permettre de rompre avec cette notion", a-t-il estimé. "Nous ne sommes plus au temps où la femme ne doit exister que par son mari. Cette notion d'une première dame dont le seul rôle, mal défini, est de mettre en valeur son mari sous le regard des médias, est une insulte faite aux femmes".

Il est souhaitable qu'il n'y ait plus de première dame

René Dosière
Partager la citation
À lire aussi
La chronique de Laurent Gerra humour
La chronique de Laurent Gerra du 18 juin 2019

"On élit un président, pas un couple", a rappelé René Dosière. Et de conclure : "Il est souhaitable qu'il n'y ait plus de première dame".

>
Trierweiler - Hollande : la notion de première dame est "une insulte faite aux femmes", estime René Dosière Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Hollande Julie Gayet Valérie Trierweiler
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7769167798
Trierweiler - Hollande : première dame, "une insulte faite aux femmes", estime René Dosière
Trierweiler - Hollande : première dame, "une insulte faite aux femmes", estime René Dosière
INVITÉ RTL - Le député socialiste de l'Aisne René Dosière a réagi dimanche 26 janvier à la séparation du couple formé par François Hollande et Valérie Trierweiler.
https://www.rtl.fr/actu/politique/trierweiler-hollande-premiere-dame-une-insulte-faite-aux-femmes-estime-rene-dosiere-7769167798
2014-01-26 11:56:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_lfnmx2nU8sFQXCTEfqa1g/330v220-2/online/image/2014/0125/7769148328_francois-hollande-et-valerie-trierweiler-ici-pendant-la-campagne-presidentielle-de-2012-devraient-annoncer-leur-rupture-annoncent-certains-medias-samedi-25-janvier-illustration.jpg