2 min de lecture Terrorisme

Terrorisme : Manuel Valls souhaite informer les maires sur "l'intensité des menaces"

Lundi 24 octobre, le Premier ministre s'est dit favorable à ce que les maires de France soient plus régulièrement informés par les préfectures sur les potentielles menaces terroristes.

Manuel Valls à Tours le 22 octobre 2016.
Manuel Valls à Tours le 22 octobre 2016. Crédit : GUILLAUME SOUVANT / AFP
Ambre Deharo
Ambre Deharo
et AFP

Efficacité et vigilance sont les maîtres mots de Manuel Valls. Le 23 octobre, à Paris, en clôture des Rencontres nationales État-Collectivités territoriales sur le thème de la mobilisation contre la radicalisation, le Premier ministre s'est montré favorable à l'idée d'une collaboration avec les maires de France sur le dossier des menaces terroristes. "Etre efficace dans la vigilance et la prise en charge, c'est pour les préfets le devoir d'informer régulièrement les maires sur la nature et l'intensité des menaces qui concernent leur territoire", a ainsi déclaré le chef du gouvernement. "On peut se dire beaucoup de choses dans le cadre d'une relation de confiance, et même donner beaucoup de détails qualitatifs, en respectant pour autant les secrets protégés par la loi".

Éviter la confusion

Cependant, Manuel Valls a précisé qu'il fallait éviter toute confusion des services. Ce qui signifie "prendre garde à ne pas placer les maires en situation de responsabilité politique ou juridique par le maniement inapproprié d'informations sensibles et nominatives qui relèvent des services de l'État". Une façon de dire que le débat sur la fameuse "fiche S" qui permet d'identifier les possibles terroristes n'a pas lieu d'être que ce n'est pas le seul outil de travail des services de renseignement français. Il y a quelque temps, Bernard Cazeneuve s'était opposé à la transmission des noms des fichés S aux maires. Le Premier ministre a souligné qu'un travail avec la communauté des maires était possible et qu'il s'agissait avant tout de "veiller à ne pas compromettre des enquêtes en cours et à ne pas éveiller les soupçons des individus qui font l'objet d'investigations de la justice ou des services de renseignement".

À Paris, le chef du gouvernement a également tenu à évoquer l'implication financière de l'État quant aux initiatives entreprises par les collectivités territoriales dans la lutte contre la radicalisation. Ainsi, en mai dernier, le fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD) a été abondé de 40 millions d'euros. "Au total, ce sont plus de 100 millions d'euros qui sont consacrés, sur 3 ans, à la lutte contre la radicalisation", a ainsi rappelé Manuel Valls.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Manuel Valls Menaces
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785433978
Terrorisme : Manuel Valls souhaite informer les maires sur "l'intensité des menaces"
Terrorisme : Manuel Valls souhaite informer les maires sur "l'intensité des menaces"
Lundi 24 octobre, le Premier ministre s'est dit favorable à ce que les maires de France soient plus régulièrement informés par les préfectures sur les potentielles menaces terroristes.
https://www.rtl.fr/actu/politique/terrorisme-manuel-valls-souhaite-informer-les-maires-sur-l-intensite-des-menaces-7785433978
2016-10-25 00:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_SCyzwBZ_le0cUPMx_o85Q/330v220-2/online/image/2016/1022/7785406346_manuel-valls-a-tours-le-22-octobre-2016.jpg