1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Terrorisme : Éric Ciotti veut s'inspirer de "l'organisation des services de renseignement" israéliens
2 min de lecture

Terrorisme : Éric Ciotti veut s'inspirer de "l'organisation des services de renseignement" israéliens

REPLAY - Le président et député du département des Alpes-Maritimes est en voyage en Israël pour étudier les méthodes de lutte contre le terrorisme qui y sont développées.

Le député Les Républicains Éric Ciotti
Le député Les Républicains Éric Ciotti
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
L'invité de RTL Soir du 09/09/16
00:06:14
Philippe Corbé & Clémence Bauduin

Il est parti comme en pèlerinage à Jérusalem. Le président des Alpes-Maritimes Éric Ciotti se trouve en Israël depuis deux jours avec en tête la volonté d'améliorer l'antiterrorisme en France. Celui-ci veut constater les procédures de lutte utilisées dans l'État hébreu. "Israël est un pays confronté depuis très longtemps à la menace terroriste. C'est un pays qui vit avec le terrorisme et qui a mis en place des dispositifs de lutte, de protection, très élaborés", justifie-t-il. 

Parti pour Jérusalem au côté du député Les Républicains Guillaume Larrivé, celui-ci y va déjà de ses recommandations. "Nous avons été marqués par l'organisation des services de renseignement, dimensionnés à l'échelle de la menace. (...) Il y a une force unique de renseignement, contrairement à la France où l'on peut regretter la dispersion des services et des moyens", affirme Éric Ciotti, rejoignant ainsi les idées de Nicolas Sarkozy ou encore de Nathalie Kosciusko-Morizet sur la question de la lutte contre le terrorisme.

Protéger les citoyens est plus important que protéger une personne dont les services de renseignement ont identifié la dangerosité

Éric Ciotti

Le député LR salue "la chaîne de lutte, de prévention, de détection", puis "la chaîne de répression, de dissuasion, de protection avec la procédure de rétention administrative" appliquées à Jérusalem. Mais le ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, a contesté ce modèle sur Twitter ce 9 août, considérant qu'il ne respecte pas le droit des détenus. "C'est insultant pour Israël" estime Éric Ciotti, qui considère pour sa part que la justice devrait pouvoir faire fi des libertés d'une personne visée par les services antiterroristes. "Protéger les citoyens est plus important que protéger une personne dont les services de renseignement ont identifié la dangerosité", considère-t-il. 

Dans sa description des dispositifs de sécurité israéliens, le député LR se montre admiratif. "Tout se joue dans la détection de la menace, dans la mobilisation citoyenne et dans la capacité d'intervention de la police." Éric Ciotti fait ainsi état de "28.000 policiers en Israël et 30.000 bénévoles, plus que les forces permanentes", décrit-il. Il souligne, en Israël, "dans tous les commerces de plus de 500m carrés, la présence d'une sécurité privée" ainsi que "des fouilles, des portiques, des agents de sécurité" déployés pour les grands événements. Reste à savoir si "cette culture du risque présente en permanence dans la vie des Israéliens", comme le souligne le député, leur est enviable. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/