1 min de lecture Barbara Pompili

Tensions EELV - gouvernement : "Les ambiguïtés, s'ils devaient y en avoir, sont levées", dit Barbara Pompili

INVITÉE RTL - La députée écologiste estime qu'il n'y a pas de nouveau malaise entre EELV et le gouvernement après le "soutien de cœur" de Cécile Duflot aux anti-aéroports de Notre-Dame-des-Landes.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Tensions EELV - gouvernement : "Les ambiguïtés, s'ils devaient y en avoir, sont levées", dit Barbara Pompili Crédit Image : Damien Rigondeaud / RTL.fr | Crédit Média : Jean-Michel Aphatie | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction numérique de RTL

De l'aveu de Barbara Pompili, il n'y a pas de nouveau couac entre les écologistes et le gouvernement. "Le premier ministre a demandé de sortir de l'ambiguïté, manifestement il y avait eu une incompréhension. Emmanuelle Cosse l'a eu téléphone hier, les ambiguïtés, s'ils devaient y en avoir, sont levées", assure la présidente du groupe EELV à l'Assemblée nationale alors que la manifestation des opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes samedi à Nantes a donné lieu à une nouvelle passe d'arme entre les Verts et la majorité.

En cause, l'interview donnée au Monde par Cécile Duflot, dans laquelle la ministre du Logement exprime son "soutien de cœur" aux anti-aéroports, un projet pourtant défendu par le gouvernement et particulièrement cher au premier ministre. "Jean-Marc Ayrault aurait peut-être dû passer un petit coup de fil, ça aurait évité que tout le monde s'énerve pour rien, lâche la députée écologiste. J'ai l'impression qu'on refait le film à chaque fois, estime Barbara Pompili, concédant toutefois qu'un ministre "a toujours un devoir de réserve un peu plus fort".

La rédaction vous recommande

"Notre-Dame-des-Landes, c'est un point de désaccord entre nous depuis toujours. De la même manière que nous ne sommes pas d'accord sur la sortie du nucléaire, le premier ministre continue de vendre des EPR partout alors que nous ne sommes absolument pas pour. Mais ça ne fait pas partie de notre contrat de gouvernement", assure la députée écologiste qui précise que Notre-Dame-des-Landes et l'EPR de Flamanville étaient deux points sur lesquels ils ne sont "pas d'accord" mais qui ne les "empêchent pas de travailler ensemble".

>
Tensions EELV - gouvernement : "Les ambiguïtés, s'ils devaient y en avoir, sont levées", dit Barbara Pompili Crédit Image : Damien Rigondeaud / RTL.fr | Crédit Média : Jean-Michel Aphatie | Date :
La rédaction vous recommande


 

À lire aussi
Richard Ferrand, président du groupe En Marche à l'Assemblée. La République En Marche
"Richard Ferrand devra être très attentif aux droits des oppositions", juge Duhamel

Lire la suite
Barbara Pompili EELV Jean-Marc Ayrault
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants