1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Tanguy Pastureau : Philippe De Villiers a vengé la Pucelle
2 min de lecture

Tanguy Pastureau : Philippe De Villiers a vengé la Pucelle

REPLAY - Les patriotes sont aux anges, les identitaires font la fête en dévorant des bouts d'andouille, et tous les Français sont heureux : grâce à Philippe de Villiers (que son nom soit sanctifié), l'anneau de Jeanne d'Arc est rentré à la maison, en terre de France. Nous l'avons récupéré au nez et à la barbe de la perfide Albion.

Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau
Crédit : Elodie Grégoire
Tanguy Pastureau : Philippe De Villiers a vengé la Pucelle
02:54
Tanguy Pastureau : Philippe De Villiers a vengé la Pucelle
02:51

L’anneau de Jeanne d’Arc s’apprête à revenir en France. Cocorico, on sort les bérets, on hisse les drapeaux, on a récupéré l’anneau de la pucelle.

Mieux, on l’a récupéré aux anglais, nos ennemis, ces infâmes bouffeurs de porc au miel et à la sauce aux airelles. Cet anneau, Jeanne d’Arc le portait au doigt et il lui fût confisqué par l’abbé Cauchon, un catholique qui à la base voulait être rabbin mais n’a pas pu à cause de son nom. Cauchon est celui qui le 30 mai 1431 s’est dit "Tiens, c’est la période des barbecues", seulement la chipolata n’existait pas alors il a mis dessus Jeanne. Bien sûr, il lui a volé son anneau, qui s’est retrouvé en Angleterre, ne me demandez pas comment, pour tout ce qui est histoire, voyez avec Stéphane Bern. Et là, en 2016, Philippe de Villiers, que son nom soit sanctifié, le duc de Vendée, fier pays de la brioche et d’Alouette FM, nous a récupéré cet anneau.

C’est Le Figaro, le journal des types de droite modérée qui portent des souliers à glands, qui raconte l’histoire. Un ami de De Villiers, le mois dernier, l’alerte, par pigeon voyageur, il lui dit "L’anneau va être mis aux enchères dans la perfide Albion". De Villiers n’y croit pas, il répond "Quel anneau, l’anneau gastrique de Laurent Ournac ?", l’autre dit "Non, celui de Jeanne d’Arc", cette pionnière de l’électronique qui avait des voix dans la tête 5000 ans avant l’invention du baladeur mp3. De Villiers crie "Ma mie, où est ma bourse, j’ai un anneau à acheter ?". Pour réunir le brozouf, il fait appel à des donateurs et réunit en 2 jours 350 000 euros, la même cagnotte dans 4000 ans pour la gourmette de Philippe Lucas, ils récolteront 12 euros.

Et le pari est réussi, puisque Philippe de Villiers a emporté les enchères !

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/