1 min de lecture Vandalisme

Tags anti-islam sur une mosquée de Tarbes : Darmanin exprime son "dégoût"

Après la découverte de tags anti-islam inscrits sur les murs de la mosquée de Tarbes (Hautes-Pyrénées), le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a exprimé son "dégoût".

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Tags anti-islam sur une mosquée de Tarbes : Darmanin exprime son "dégoût" Crédit Image : Thomas SAMSON / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
valentin
Valentin Deleforterie et AFP

Des tags hostiles à l'islam ont été découverts, mercredi 2 septembre au matin, sur les murs de la mosquée de Tarbes (Hautes-Pyrénées). L'acte de vandalisme a suscité la condamnation et le "dégoût" du ministre de l'Intérieur Gérard Darmanin.

"Dégoût face à la découverte ce (mercredi) matin de tags injurieux sur une mosquée de Tarbes. Ces actes n'ont pas leur place dans notre République", a réagi sur Twitter le locataire de la place Beauvau.

De son côté, le maire LR de Tarbes Gérard Trémège s'est rendu sur place. Il s'est déclaré "indigné par ces actes odieux de profanation", survenus le jour de l'ouverture du procès des attentats terroristes de janvier 2015. Ces attaques avaient visé la rédaction de Charlie Hebdo, et un Hyper Cacher parisien, faisant 17 morts. "J'imagine que ces tags sont liés" à l'ouverture du procès à Paris, a-t-il précisé à l'AFP mais "c'est une spéculation".  

"J'adresse toutes mes pensées et mon soutien à la communauté musulmane tarbaise, profondément heurtée ce (mercredi) matin", a ajouté Gérard Trémège dans un tweet.

À lire aussi
Une vue de Piha beach en Nouvelle-Zélande insolite
La Nouvelle-Zélande veut lutter contre les crottes sauvages des touristes

Le préfet du département Rodrigue Furcy s'est également rendu sur les lieux pour marquer son "soutien aux responsables du lieu de culte face à cet acte inacceptable". "Les enquêteurs sont à pied d'oeuvre sous l'autorité du Procureur de la République pour identifier au plus vite les auteurs. L'ensemble des relevés ont été réalisés dès ce (mercredi) matin, ce qui permettra d'effacer ces tags dans la journée. Ces actes n'ont pas leur place dans notre République", a insisté la préfecture dans un communiqué. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vandalisme Islam Délinquance
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants