1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Syrie : Ayrault rappelle qu'il est nécessaire de discuter avec le régime
2 min de lecture

Syrie : Ayrault rappelle qu'il est nécessaire de discuter avec le régime

INVITÉ RTL - Le ministre des Affaires étrangères juge qu'au Conseil des nations unies, l'aide humanitaire est "la priorité".

Jean-Marc Ayrault, invité de RTL, vendredi 16 décembre
Jean-Marc Ayrault, invité de RTL, vendredi 16 décembre
Crédit : Essia Lakhoua / RTL
Jean-Marc Ayrault, invité de RTL, vendredi 16 décembre
10:32
Jean-Marc Ayrault : "À chaque fois qu'on prend une bonne décision, c'est électoraliste"
00:35
Jean-Marc Ayrault : "Fillon découvre la réalité du dossier ou quoi ?"
01:33
Jean-Marc Ayrault "ne donne aucune consigne de vote" pour la primaire de la gauche
00:38
Syrie : Ayrault rappelle qu'il est nécessaire de discuter avec le régime
10:49
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

Jean-Marc Ayrault l'a confirmé au micro de RTL. La France va déposer une motion pour l'aide humanitaire en Syrie, "la priorité" du ministre des Affaires étrangères. Un Conseil des nations unies est prévu ce vendredi 16 décembre. La Russie peut-elle déposer son veto ? "Moscou ne peut pas empêcher que des observateurs des Nations unies surveillent la sortie d'Alep de la population civile. Il faut la protéger et la sauver. Il y a à peu près 50.000 personnes civiles qui sont à Alep sous les décombres, et puis il y a quelques milliers de combattants et leurs familles. La mission des observateurs, c'est d'éviter les massacres, les règlements de compte."

La deuxième urgence, pour le ministre, est de "relancer le processus de paix" à Genève. Le 18 décembre 2015, la résolution 2254 ouvrait un dialogue entre les "représentants du gouvernement de la Syrie et de l’opposition pour des négociations officielles sur un processus de transition politique dans ce pays". Le locataire du quai d'Orsay s'étonne que François Fillon "découvre" le dossier. "Il y a un représentant de l'ONU qui est en permanence à Genève, nous-mêmes nous avons un ambassadeur qui s'occupe que de cette question : il s'agit de mettre autour de la table les représentants du régime pour une transition politique. C'est la résolution", rappelle le ministre, qui espère une réunion "dans les prochains jours".

Ce jeudi 15 décembre, Bachar Al-Assad a revendiqué la libération d'Alep dans une vidéo sans doute réalisée au portable. Un symbole de la victoire du cynisme pour Jean-Marc Ayrault. "Bachar Al Assad, seul, ne peut pas reconquérir. Palmyre a été reconquise sur Daesh, et lorsque les Russes, qui ont permis cette reconquête, ont redéployé leurs forces pour soutenir Bachar Al-Assad à Alep, Daesh a repris Palmyre : c'est tout un symbole. Si la Russie, si l'Iran n'avaient pas été là, Bachar n'aurait jamais pu faire tomber Alep." Le ministre conclut : "Bachar a la responsabilité de crimes, il devra rendre des comptes." Le conflit syrien a déjà tué 300.000 personnes et causé le déplacement de 10 millions d'autres.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/