1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Suspension de l'écotaxe : un frein au renouement de Hollande avec les Verts
2 min de lecture

Suspension de l'écotaxe : un frein au renouement de Hollande avec les Verts

DÉCRYPTAGE - Le président de la République veut faire de l'écologie l'un des sujets majeurs de la fin de son quinquennat. Une ambition probablement contrariée par la décision de suspendre l'écotaxe.

François Hollande, Eva Joly et Cécile Duflot durant la campagne présidentielle de 2012
François Hollande, Eva Joly et Cécile Duflot durant la campagne présidentielle de 2012
Crédit : FRED DUFOUR / POOL / AFP
Romain Renner
Romain Renner

La majorité socialiste et les Verts vont-ils finir par annoncer leur divorce ? Depuis l'élection de François Hollande en mai 2012, les coups de canif dans le contrat qui lie EELV et le PS sont réguliers et éloignent de plus en plus les alliés de la dernière présidentielle. La suspension sine die du péage de transit pourrait marquer une rupture définitive entre les deux partis.

Sortis du gouvernement lors de la nomination de Manuel Valls à Matignon, les Verts, sans entrer dans l'opposition, ont depuis exprimé leur mécontentement vis-à-vis de la politique de l'exécutifIls étaient 17 à s'abstenir lors du vote de confiance le 16 septembre dernier à l'Assemblée nationale (un vote contre), quelques semaines après la parution d'un brûlot anti-Hollande signé Cécile Duflot, son ancienne ministre du Logement.

Le chef de l'État ne perd toutefois pas de vue ses objectifs en matière d'écologie. Le 1er octobre dernier, il dînait avec des élus écologistes dans un restaurant parisien afin de réchauffer leurs relations. "Vos sujets sont au cœur de mes préoccupations", leur a-t-il affirmé, les invitant à participer "au troisième temps du quinquennat".

Ségolène Royal en garantie ?

François Hollande n'oublie pas que la France doit organiser la conférence sur l'environnement qui se tiendra à Paris l'an prochain. La perspective de voir cet événement parasité par les querelles politiques qui opposent le PS à EELV est un risque que le gouvernement aimerait éviter.

À lire aussi

Si Cécile Duflot paraît difficile à convaincre, les élus avec lesquels François Hollande a discuté ont semblé adhérer à son discours. Mieux, Jean-Vincent Placé n'a jamais hésité à louer les qualités de Ségolène Royal en tant que ministre de l'Écologie. 

Nul doute que sa décision de suspendre le péage de transit, quelques mois après les renoncements du gouvernement concernant l'écotaxe, risquent de refroidir cet enthousiasme. Emmanuelle Cosse n'a pas attendu et s'est dite "scandalisée" dès l'annonce de cette décision.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/