1 min de lecture Strasbourg

Strasbourg : découverte de restes humains issus d'expériences nazies

Des boîtes contenant des restes humains, étiquetées au nom du médecin SS Augustin Hirt, ont été découvertes à la faculté de médecine de Strasbourg, selon les informations de France Bleu Alsace.

Une vue aérienne de la ville de Strasbourg (photo d'illustration)
Une vue aérienne de la ville de Strasbourg (photo d'illustration) Crédit : FREDERICK FLORIN / AFP

Les ignobles agissements du professeur Hirt hantent encore la faculté de médecine de Strasbourg. Les expérimentations de ce médecin SS, menées entre 1941 et 1944, se vérifient à travers des preuves découvertes par une commission historique. Mandatée pour vérifier une rumeur autour d'expériences sur 86 victimes juives déportées à Auschwitz, gazées au Struthof puis disséquées sur ordre d'August Hirt, la commission travaille actuellement à l'analyse de restes humains pour élucider certaines zones d'ombre, comme le relate France Bleu Alsace.

L'université de Strasbourg avait mandaté cette commission indépendante, chapeautée par deux professeurs de Berlin et d'Oxford, pour vérifier des rumeurs réveillées en 2015 avec le livre de Michel Cymes, Hippocrate aux enfers. Pour l'heure, "une vingtaine de boîtes avec des restes humains portant le nom du professeur Hirt" ont été découvertes, ainsi que "160 thèses de médecine produites entre 1943 et 1944, jusque-là inconnues", explique à France Bleu Alsace un professeur d'histoire des sciences à l'université de Strasbourg.

Apporter un "récit cohérent" sur un sombre moment de l'histoire

La commission doit désormais passer "au peigne fin toutes les étagères, du simple bocal de formol aux préparations sous forme de plaques de verre contenant des restes de peau ou d'organes". Objectif : déterminer si ces découvertes sont liées "à des activités criminelles".

À lire aussi
Des centaines de personnes se recueillent dimanche 16 décembre à Strasbourg en hommage aux victimes de l'attaque du 11 décembre hommage
Strasbourg : hommage aux victimes de l'attentat du marché de Noël

"Les premiers travaux de la commission historique montrent bien qu'il y a eu une intensification de la recherche entre 1943 et 1944 et que cette recherche était clairement destinée à servir les thèses raciales et les expérimentations médicales du nazisme", affirme Mathieu Schneider, vice-président de l'université de Strasbourg. Désireuse d'apporter un "récit cohérent" et d'"assumer" la gravité des abominations perpétrées dans ses murs, l'université de Strasbourg souhaite, selon son vice-président, faire réfléchir ses prochaines générations d'étudiants à l'éthique de la médecine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Strasbourg Alsace Nazi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789270224
Strasbourg : découverte de restes humains issus d'expériences nazies
Strasbourg : découverte de restes humains issus d'expériences nazies
Des boîtes contenant des restes humains, étiquetées au nom du médecin SS Augustin Hirt, ont été découvertes à la faculté de médecine de Strasbourg, selon les informations de France Bleu Alsace.
https://www.rtl.fr/actu/politique/strasbourg-decouverte-de-restes-humains-issus-d-experiences-nazies-7789270224
2017-07-09 18:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wJDnbYLMsO6ya91McyiF4g/330v220-2/online/image/2016/0115/7781391050_un-homme-a-declenche-un-incendie-au-tribunal-de-strasbourg-illustration.jpg