2 min de lecture Front national

Soupçons d'emplois fictifs au FN : "C’était il y a 7 ans…", se défend Rachline

La justice enquête sur des soupçons d’emplois fictifs au sein du groupe FN au conseil régional du Nord-Pas-de-Calais.

David Racheline sur le plateau de Public Sénat le 5 avril.
David Racheline sur le plateau de Public Sénat le 5 avril. Crédit : Capture Public Sénat
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

Le Canard enchaîné révélait ce mercredi 5 avril qu’une nouvelle enquête préliminaire sur un soupçon d'emplois fictifs visait le groupe Front national de la région Nord-Pas-de-Calais. Parmi les personnalités visées par cette enquête, on retrouve notamment Marine Le Pen et David Rachline

Selon les informations du journal satirique, les magistrats soupçonnent Marine Le Pen "d'avoir préparé la campagne présidentielle de 2012 depuis le conseil régional, en utilisant les moyens humains et matériels de la collectivité". Le sénateur-maire de Fréjus était quant à lui "salarié par le groupe FN du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais" alors qu’il était élu conseiller régional au moment des faits.

Interrogé à ce sujet ce mercredi 5 avril sur Public Sénat, le porte-parole de Marine Le Pen pour cette campagne présidentielle a reconnu avoir été rémunéré par le conseil régional du Nord-Pas-de-Calais, bien au contraire, mais s’est plutôt interrogé sur calendrier de ces révélations : "C’est étonnant de voir que 15 jours avant la présidentielle, on s’occupe d’un dossier d’il y a 7 ans." L’élu frontiste du Var a en revanche balayé les accusations d’emplois fictifs : "Ça ne surprendra pas grand monde de savoir que j’ai travaillé au côté de Marine Le Pen dans le cadre de son groupe régional, sur toute une série de sujets, ça fait juste 10 ans que je travaille avec Marine."

À lire aussi
Jean-Marie Le Pen, le 9 janvier 2019 extrême droite
Jean-Marie Le Pen fait ses adieux au Parlement européen et à la vie politique

Il suffit d’avoir de l’énergie et de l’enthousiasme

David Racheline
Partager la citation

David Racheline devait connaître un emploi du temps plus que chargé à l’époque, car outre ses missions aux conseils régionaux de Nord-Pas-de-Calais et PACA, il exerçait également un mandat de conseiller municipal à Fréjus, et la fonction de coordinateur de la campagne web de Marine Le Pen pour l’élection présidentielle de 2012 et de secrétaire nationale à la communication numérique du FN."Il suffit d’avoir de l’énergie et de l’enthousiasme", a rétorqué l'intéressé.

L’ancienneté des faits semble cependant avoir valeur de prescription aux yeux du porte-parole de Marine Le Pen. "C’était il y a sept ans, je le rappelle, et aujourd’hui on vient faire du bruit autour de cette af’.., ce dossier, à 15 jours du premier tour de l’élection présidentielle". Avant d’ajouter : "On aurait souhaité mettre sur écoute le directeur de campagne de la première opposante au système, on s’y serait pas pris autrement". Entre les écoutes de François Fillon et de David Racheline, les grandes oreilles de l'Élysée doivent certainement siffler en cette fin de campagne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national David Rachline Nord
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787973097
Soupçons d'emplois fictifs au FN : "C’était il y a 7 ans…", se défend Rachline
Soupçons d'emplois fictifs au FN : "C’était il y a 7 ans…", se défend Rachline
La justice enquête sur des soupçons d’emplois fictifs au sein du groupe FN au conseil régional du Nord-Pas-de-Calais.
https://www.rtl.fr/actu/politique/soupcons-d-emplois-fictifs-fn-david-racheline-7787973097
2017-04-05 16:40:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/-XfsY0BdbvolCfPFF9aa_w/330v220-2/online/image/2017/0405/7787973269_david-racheline-sur-le-plateau-de-public-senat-le-5-avril.PNG