1 min de lecture Élections sénatoriales

Sénatoriales 2014 : Samia Ghali accuse Jean-Noël Guérini sans le nommer

Sans le nommer, Samia Ghali a accusé ce dimanche Jean-Noël Guérini de "distribuer de l'argent" afin de récolter des voix aux sénatoriales.

La sénatrice PS des Bouches-du-Rhône Samia Ghali, ici en 2013.
La sénatrice PS des Bouches-du-Rhône Samia Ghali, ici en 2013. Crédit : BERTRAND LANGLOIS / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La sénatrice socialiste des Bouches-du-Rhône Samia Ghali a accusé sans le nommer Jean-Noël Guérini, président du Conseil général et candidat dissident de gauche, de "distribuer de l'argent" pour récolter des voix lors du scrutin sénatorial de ce dimanche 28 septembre 2014.

Interrogée par la chaîne Public Sénat sur les difficultés de la campagne, Samia Ghali a répondu : "il n'y a pas que le Front National. D'autres candidats ont profité de leur situation pour, finalement, distribuer l'argent public par rapport à des voix".

Certains maires l'ont dit ouvertement.

Samia Ghali
Partager la citation

"Cela a été dit clairement, publiquement, dans les rencontres avec l'ensemble des conseils municipaux. Certains maires l'ont dit ouvertement", a-t-elle poursuivi. "Il y a encore des électeurs, je l'espère, lucides et conscients de la situation qui ne se laissent pas facilement acheter", a-t-elle conclu.

La dissidence à gauche de Jean-Noël Guérini, sénateur sortant et président du conseil général, menace directement les sièges socialistes et communistes dans les Bouches-du-Rhône. Jean-Noël Guérini a été exclu du PS en raison de ses ennuis judiciaires, notamment sa mise en examen pour association de malfaiteurs dans deux affaires de marchés publics présumés frauduleux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections sénatoriales Bouches-du-rhône Jean-Noël Guérini
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants