1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Sénat : "Il est indispensable que le mardi, le mercredi et le jeudi les parlementaires soient à leur tâche", selon Gérard Larcher
1 min de lecture

Sénat : "Il est indispensable que le mardi, le mercredi et le jeudi les parlementaires soient à leur tâche", selon Gérard Larcher

INVITÉ RTL - Gérard Larcher est revenu sur sa série de mesures visant notamment à lutter contre l'absentéisme des sénateurs.

Gérard Larcher, invité de RTL, le 12 mars 2015
Gérard Larcher, invité de RTL, le 12 mars 2015
Crédit : Fanny Bonjean / RTL.fr
Gérard Larcher : "La formule 'FNPS', ce n'est pas mon style"
08:11
Gérard Larcher : "La formule 'FNPS', ce n'est pas mon style"
08:10
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Gérard Larcher a annoncé mercredi 11 mars une série de mesures visant notamment à lutter contre l'absentéisme des sénateurs. S'il refuse d'exagérer la situation, le président du Sénat menace de fortes frappes dans le portefeuille des parlementaires en cas d'absences répétitives. "J'ai repris des statistiques au dernier trimestre par exemple en commission et il y a plus de la moitié des parlementaires présents. C'est un travail continu et ardu", a-t-il détaillé.

Sa volonté ? Obliger les parlementaires à être présents le mardi, mercredi et jeudi. "Avec le groupe de travail, j'ai pensé qu'il était indispensable le mardi, le mercredi et le jeudi que les parlementaires soient à leur tâche. L'autre temps, c'est le terrain et le contact avec les citoyens et les élus."

"Renouer avec les valeurs de la République"

Comme à l'école, l'administration comptabilisera chaque jour les présences et publiera un rapport quotidien. "Ceux qui seront absents plus de 50% du temps aux réunions de commissions, aux questions d'actualité au gouvernement ou au vote solennel, ils verront leurs indemnités abattues de manière très significative", a-t-il commenté afin de "renouer avec les valeurs de la République". 

"Dans ces valeurs de la République, il y a la démocratie parlementaire et donc la relation entre les citoyens et ce qui les représente. C'est pour moi, un engagement. Ce n'est pas cosmétique", a-t-il lancé. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/