1 min de lecture Environnement

Ségolène Royal ne sera pas à la tête du programme de l'ONU pour l'environnement

La ministre de l'Environnement briguait la tête de la plus grande agence des Nations unies, après le quinquennat.

Segolène Royal, le 5 avril 2017
Segolène Royal, le 5 avril 2017 Crédit : bertrand GUAY / AFP
Clarisse Martin
Clarisse Martin
et AFP

Changement de programme pour Ségolène Royal. En vue de la fin du quinquennat de François Hollande, l'actuelle ministre de l'Environnement avait pour ambition de prendre la tête du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud). Un projet avorté. Interrogée par France 5, mercredi 12 avril, la numéro 2 du gouvernement a reconnu qu'elle ne serait probablement pas choisie pour diriger la plus importante agence des Nations unies, prédisant la nomination de l'Allemand Achim Steiner. "Il y a un jury qui s'oriente vers ça", a-t-elle déclaré.

Une prophétie qui s'est réalisée, puisque quelques minutes après, le secrétaire général de l'Organisation des Nations unies (ONU), Antonio Guterres, a indiqué qu'Achim Steiner était nommé pour un mandat de 4 ans. Peu avant cette annonce, Ségolène Royal avait exprimé des regrets concernant ce choix. "Ça ne correspond pas à ce qui avait été dit, mais c'est la vie", estimant "un peu étonnant" qu'un homme obtienne le poste alors que selon elle, Antonio Guterres lui avait dit qu'il était "promis à une femme".

Pour Ségolène Royal, "il semble qu'un homme a été poussé par son pays étant donné que l'Allemagne est un des plus gros contributeurs du Pnud". Achim Steiner a auparavant dirigé le bureau de l'ONU au Kenya et a également été directeur général du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) pendant 10 ans, poste qu'il a quitté en juin 2016. Depuis le mois d'octobre, il est directeur de la Oxford Martin School, une unité de recherches rattachée au département des sciences sociales de l'université britannique d'Oxford.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Ségolène royal ONU
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants