3 min de lecture Économie

Revivez le direct du "Grand Jury" du 16 mars 2014

Le débat du jour opposait Luc Chatel à Aurélie Filippetti.

Luc Chatel et Aurélie Filippetti lors du "Grand Jury", dimanche 16 mars
Luc Chatel et Aurélie Filippetti lors du "Grand Jury", dimanche 16 mars Crédit : RTL
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

Le Grand Jury du 16/03/2014 a mis aux prises Luc Chatel, ancien ministre UMP de l’Éducation nationale, et Aurélie Filippetti, actuelle ministre de la Culture. A une semaine des élections municipales, les listes UMP/UDI sont en tête des sondages.

Circulation alternée

18h32 : "Il fallait agir. Le gouvernement a agi progressivement (...) avec une forme de réponse graduée (...) On verra en fonction de la météo s'il faut prolonger cette disposition", affirme Aurélie Filippetti.
18h34 : "Je suis dubitatif parce que cette mesure intervient un peu tardivement", lui répondu Luc Chatel.
18h35 : "La politique de Bertrand Delanoë a permis de diminuer la moyenne de particules fines dans l'air de Paris", assure la ministre.

18h37 : Réplique immédiate : "Le problème de la pollution ne s'arrête pas aux frontières de Paris".
18h39 : Le débat s'oriente sur la transition énergétique. "Le nucléaire restera une énergie importante en France mais il faut diversifier le mix énergétique", déclare Aurélie Filippetti.
18h40 : Luc Chatel fustige "l'augmentation de la TVA sur les transports en commun" décidée par le gouvernement. Selon Aurélie Filippetti, la droite avait pris les mêmes décisions lorsqu'elle était au pouvoir.

18h41 : "Si ce gouvernement considère que le diesel pollue davantage, qu'il remonte la fiscalité au niveau de l'essence pour décourager les acheteurs", poursuit Luc Chatel.
18h43 : "Les véhicules qui fonctionnent aujourd'hui au diesel bénéficient de filtres à particules pour limiter la pollution", lui répond la ministre de la Culture.

La rédaction vous recommande

Affaire Sarkozy

À lire aussi
Chômage
Réforme de l’assurance chômage : ce qui va changer au 1er juillet

18h45 : "Ce n'est plus politique mais relève du fonctionnement de nos institutions et du respect des libertés fondamentales", affirme Luc Chatel. L'ancien ministre dénonçait récemment un "harcèlement" contre Nicolas Sarkozy.18h46 : selon Luc Chatel, le gouvernement ne respecte pas la "séparation des pouvoirs", "le respect de la défense" et la "présomption d'innocence".

18h48 : "Le respect de l’État de droit est total", affirme Aurélie Filippetti.

18h49 : Elle poursuit : "Il y a tellement d'affaires autour de Nicolas Sarkozy que les Français n'arrivent pas à s'y retrouver".
18h52 : "Vous êtes dans la présomption de culpabilité. Ce n'est pas un fonctionnement sain (...) A chaque fois qu'il s'agit de Nicolas Sarkozy, le secret de l'instruction est bafoué", déplore Luc Chatel.
18h53 : "Christiane Taubira a menti deux fois. La première a été démentie par le Premier ministre et la deuxième fois durant sa conférence de presse".

18h56 : Selon Aurélie Filippetti, le précédent gouvernement bénéficiait d'informations sur les affaires en cours. "Vous avez des preuves ? Sortez-les", répond Luc Chatel.
18h58 : "On ne fait plus pression sur les journalistes comme à l'époque des fadettes", affirme Aurélie Filippetti.
19h01 : La tension monte entre les deux responsables politiques. "Elle rame pour défendre l'indéfendable", ironise Luc Chatel

La rédaction vous recommande

Pacte de responsabilité

19h05 :"Je salue le virage à 180° de François Hollande", se réjouit Luc Chatel. L'ancien ministre n'est toutefois "pas confiant" quant à la suite des opérations.

19h07 : "Jusqu'à mai 2012, on faisait des allègements de charges sans contrepartie et ça n'avait pas les effets escomptés", affirme Aurélie Filippetti.
19h08 : "C'est nous qui avions voté la loi sur la représentativité", répond Luc Chatel.

19h10 : "Nous ne pouvons pas accepter des mesures homéopathiques (...) Il faut un électrochoc en matière sociale et fiscale".
19h13 : "La croissance repart. On était à zéro en 2012 et nous serons à 0,9% voire 1% en 2014", assure Aurélie Filippetti.
19h14 : "La Cour des comptes a dû s'égarer en rendant son rapport", ironise Luc Chatel.

La rédaction vous recommande

Fonctionnaires et régimes des intermittents

19h17 : Le nombre de fonctionnaires et leur traitement est en débat. Luc Chatel veut "moins de fonctionnaires mais mieux rémunérés".
19h18 :  "Je ne suis pas favorable à la stigmatisation du régime des intermittents (...) Il faut que les Français sachent ce que coûte la culture", dit Luc Chatel.
19h20 : Les deux protagonistes sont enfin d'accord. "C'est extrêmement difficile pour les professionnels de la culture", confirme Aurélie Filippetti.

La rédaction vous recommande

Ukraine

19h21 : "J'ai le souvenir d'une crise en Géorgie où l'UE avait su trouver une sortie par le haut, à l'initiative de la France", dit Luc Chatel, déplorant le manque de poids de l'Europe en Ukraine.
19h22 : "La France a été active avec l'Allemagne", répond Aurélie Filippetti.19h24 : "Votre gouvernement a été à l'initiative d'une défiance vis-à-vis de l'Allemagne"

La rédaction vous recommande

Les municipales

19h25 : "On va voter pour des maires, les élus les plus proches des gens. Ce sont des élections locales examinées dans un contexte national", déclare Aurélie Filippetti.
19h28 : "Les Français vont d'abord voter pour des considérations locales mais c'est vrai qu'ils ont pour la première fois la possibilité de s'exprimer sur la politique du gouvernement. Évidemment que cela va compter", assure Luc Chatel.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Politique Pacte de responsabilité
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants