2 min de lecture Élections municipales

Résultats municipales 2014 : Valls, Filippetti, Le Foll... Ces ministres élus

RESULTATS - Plusieurs ministres ont réussi à se faire élire ou réélire malgré la défaite du PS au niveau national.

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll est la seule tête de liste du gouvernement.
Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll est la seule tête de liste du gouvernement. Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
AFP et Morgane Giuliani

Une dizaine de ministre échappent à la vague UMP qui a submergé le pays lors de ce second tour des élections municipales.

Un seul ministre tête de liste

Parmi eux, on trouve Frédéric Cuvillier, seule tête de liste du gouvernement. Ministre des Transports, il est réélu à Boulogne-sur-Mer, dont il est maire depuis 2002, avec 54,80% des suffrages exprimés.

Sa victoire est d'autant plus symbolique qu'il a battu le candidat du Front national Antoine Golliot, qui a obtenu 26,14% des voix. Lors des élections municipales de 2008, Frédéric Cuvillier avait été facilement réélu (71,61% des voix). 

Des ministres face au FN

D'autres ministres, anciens maires, l'ont emporté au sein de listes opposées au FN dans le cadre d'une triangulaire. C'est le cas de Stéphane le Foll, ministre de l'Agriculture, qui figure sur la liste PS menée par le maire sortant du Mans, Jean-Claude Boulard. Elle l'a emporté de peu, avec 45,75% des voix, contre 42,71% pour la candidate UMP, et 11,55% pour le FN. Stéphane Le Foll est conseiller municipal de cette ville du Pays de la Loire depuis 2001.

À lire aussi
Parti socialiste
"Manuel Valls souhaite la scission de la gauche" accuse François Lamy, député PS de l'Essonne

C'est aussi le cas d'Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, deuxième de la liste gagnante du maire sortant PS de Metz, Dominique Gros. Il s'est imposé avec seulement 770 voix d'avance sur son adversaire UMP Marie-Jo Zimmerman, qui recueille 41% des suffrages. Françoise Grolet (FN) obtient 16% des voix. Une belle victoire, car la droite nourrissait beaucoup d'espoirs de reconquête à Metz, qui a basculé à gauche pour la première fois de son histoire en 2008. 

Des ministres facilement réélus

Parmi ces ministres présents sur listes, certains sont même d'anciens maires. C'est le cas de François Lamy, ministre de la Ville, anciennement maire de Palaiseau. Il est en deuxième position sur la liste de Claire Robillard, qui a obtenu 38,58%. 

Idem pour Valérie Fourneyron. La ministre des Sports, qui a abandonné la mairie de Rouen peu après sa nomination au gouvernement, est deuxième sur la liste PS menée par Yvon Robert, réélue à 46,81%. Cette dernière était arrivée en tête du premier tour.

Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, est troisième sur la liste sortante à Evry, qui a recueilli 47,9% des voix. Mais le PS y connait une baisse de 22 points par rapport à 2008. Manuel Valls a dirigé Evry de 2001 jusqu'à sa nomination Place Beauvau.

Yamina Benguigui, ministre de la Francophonie, est présente sur la liste PS victorieuse dans le 10e arrondissement de Paris, à 66,04% des suffrages.

On s'attend à une réélection aussi pour Benoît Hamon (Ministre délégué à l'économie sociale et solidaire) à Trappes, présent sur la liste PS, à 47,4% au premier tour. 
Laurent Fabius, ministre des Affaires Etrangères, et Michel Sapin, ministre du Travail, avaient même été réélus dès le premier tour, respectivement à Grand Quevilly et Argenton-sur-Creuse. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales Aurélie Filippetti Valérie Fourneyron
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants