1 min de lecture Front national

Résultats municipales 2014 : "Le PS a pour principal allié le FN", affirme Jean-François Copé

INVITÉ RTL - Au lendemain du premier tour, Jean-François Copé soutient qu'il est contre une alliance avec le FN et que c'est le PS qui a le plus à gagner avec le vote Front national.

Paris, le 23 mars 2014. Pour Jean-François Copé, l'UMP est "en train de renaître". AFP / MIGUEL MEDINA
Paris, le 23 mars 2014. Pour Jean-François Copé, l'UMP est "en train de renaître". AFP / MIGUEL MEDINA
Marion Dubreuil
Marion Dubreuil
Journaliste RTL

Au lendemain du premier tour, Jean-François Copé répète qu'il ne veut pas d'une alliance "contre nature" avec le Front national. Pour le président de l'UMP, en revanche, "le FN travaille dans une alliance objective avec le PS".


"Ceux qui ont voté pour le Front national au premier tour pour sanctionner le PS et montrer leur exaspération à l'égard du gouvernement, eh bien je les appelle à voter pour l'UMP au second tour, a-t-il déclaré au micro de RTL, lundi 24 mars. Parce que si vous votez à nouveau pour les candidats FN, eh bien vous donnez un coup de main à la gauche, alors que c'est l'inverse de ce que vous voulez".

Pour le maire de Meaux, "le PS a pour principal allié le FN". Il poursuit : "Le FN travaille dans une alliance objective avec le PS." Et Jean-François Copé rappelle que lors de la présidentielle, "Marine Le Pen avait appelé à voter contre Nicolas Sarkozy, dans l'entre deux tours".

Marine Le Pen "est dans l'establishment"

Pour Jean-François Copé, Marine Le Pen "est complètement dans ce qu'elle appelle l'establishment" et "elle a du mal à s'en dissocier", ajoute-t-il. "Nous on n'a pas de points communs avec le FN, et on ne va pas aller grappiller des points à n'importe quel prix."

Nous on n'a pas de points communs avec le FN et on ne va pas aller grappiller des points à n'importe quel prix.

Jean-François Copé
Partager la citation
À lire aussi
Marine Le Pen au Parlement européen, le 13 juin 2019 à Bruxelles Rassemblement national
Le procès du FN montre "l'arrière-boutique du parti", selon Olivier Bost

Jean-François Copé dit ne pas vouloir "d'alliance contre nature". Il rappelle les prises de position de Jean-Marie Le Pen à l'égard de Dieudonné, et estime que "ça montre bien que derrière le joli sourire, il y a une réalité, c'est que c'est un parti extrémiste, et ça je veux le dire aux Français".

Lire la suite
Front national Front national Jean-François Copé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants