1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Restaurants clandestins : Brice Hortefeux reconnaît avoir déjeuné chez le chef Leroy
1 min de lecture

Restaurants clandestins : Brice Hortefeux reconnaît avoir déjeuné chez le chef Leroy

VU DANS LA PRESSE - L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy plaide la bonne foi, assurant qu'il pensait que ce déjeuner avec l'éditorialiste Alain Duhamel était légal.

Brice Hortefeux, le 21 mai 2014, à Paris. (archives)
Brice Hortefeux, le 21 mai 2014, à Paris. (archives)
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Gaétan Trillat

Rien ne permet pour l'instant de dire si un membre du gouvernement a pris part aux dîners clandestins organisés au palais Vivienne à Paris par le collectionneur Pierre-Jean Chalençon, comme il l'avait lui-même affirmé avant de se rétracter. En revanche, il est certain qu'un ex-ministre a bien déjeuné fin mars chez le chef Christophe Leroy : il s'agit de Brice Hortefeux.

Samedi 10 avril, Mediapart a révélé que l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy a déjeuné le 30 mars avec le journaliste Alain Duhamel, dans un appartement privé du 8e arrondissement de Paris reconverti en restaurant par le chef Leroy. Les menus y coûtaient entre 110 et 580 euros. Brice Hortefeux a réagi dans la foulée auprès de France Info, reconnaissant un "déjeuner professionnel" mais plaidant la bonne foi.

Au sujet de ce rendez-vous avec Alain Duhamel, qui a aussi reconnu sa présence à ce repas, Brice Hortefeux raconte qu'il a cherché une solution pour éviter de l'accueillir dans son bureau au siège des Républicains. "Quelqu’un que je connais depuis toujours m’a donc proposé d’organiser un déjeuner dans un club avec un traiteur". Cette personne lui aurait assuré qu'un tel repas était "légal", lui transférant même "un article de Ouest-France évoquant le sujet" pour le rassurer. "Si ça n’est pas légal, j’ai été abusé", juge-t-il.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/