3 min de lecture Gouvernement Valls 2

Remaniement ministériel : pourquoi Martine Aubry pourrait entrer à Matignon

DÉCRYPTAGE - Martine Aubry assure qu'elle n'est absolument pas intéressée par le poste de Premier ministre. Mais sa stature la place en bonne position pour succéder à Jean-Marc Ayrault.

La maire de Lille Martine Aubry le 12 novembre 2013
La maire de Lille Martine Aubry le 12 novembre 2013 Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

La perspective d'un remaniement se fait de plus en plus précise. Maintes fois annoncée depuis la mise en place du gouvernement, la redistribution des portefeuilles ministériels semble désormais inévitable après la vague bleue qui a emporté le Parti socialiste aux élections municipales. 

Tous les regards sont désormais braqués vers l'Élysée, où le Président doit décider s'il prolonge le bail de Jean-Marc Ayrault à Matignon ou s'il cède aux sirènes du changement. Si les noms de Manuel Valls, Claude Bartolone, Laurent FabiusFrançois Rebsamen ou Ségolène Royal reviennent avec insistance pour prendre sa succession, celui de Martine Aubry est également évoqué.  

La ligne sociale du Parti socialiste

Officiellement, elle n'est "absolument pas" intéressée par le poste de Premier ministre. Fraîchement réélue au second des élections municipales pour un troisième et dernier mandat à Lille, Martine Aubry refuse de s'exprimer sur le sujet. Mais la maire de la capitale des Flandres dispose pourtant de sérieux arguments à faire valoir.

Poids lourd du Parti socialiste, Martine Aubry est très populaire dans l'électorat de gauche. Elle est l'emblème de la dernière réforme d'envergure du Parti socialiste avec le passage aux 35 heures. Avec Claude Bartolone, elle incarne la fibre sociale du parti. Une couleur qui fait défaut à la politique menée par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

Une riche expérience ministérielle

À lire aussi
religions
François Hollande : "La laïcité n'est pas contre les musulmans"

Ministre du Travail des gouvernements d'Édith Cresson et de Pierre Beregovoy (1991-1993), puis ministre de l'Emploi et numéro 2 du gouvernement Jospin pendant la cohabitation (1997-2000), l'édile de la préfecture du Nord est riche d'une expérience ministérielle au plus haut niveau. Elle dispose également de solides soutiens au sein de l'appareil du PS et des groupes parlementaires. 

Autant d'éléments qui la placent parmi les favoris des Français pour la voir reprendre le flambeau de Jean- Marc Ayrault. Selon un sondage publié par Le Parisien ce lundi, 17% d'entre eux souhaitent la voir entre à Matignon en cas de départ de l'actuel Premier ministre - elle est seconde derrière Manuel Valls.

Elle n'a pas la confiance du Président

Martine Aubry possède tous les atouts pour Matignon. Mais il lui en manque un qui pourrait être rédhibitoire : la confiance du Président. Ses relations avec François hollande sont connues pour ne pas être des plus amicales. 

Formés à l'ENA, ils sont tous les deux héritiers de la ligne sociale-démocrate défendue par Jacques Delors. Mais leurs caractères antagonistes et leur affrontement lors de la primaire socialiste de 2011 ont nettement distendus leurs liens. Si bien que selon une confidence d'un conseiller du Président au Figaro"Aubry à Matignon, ce serait une cohabitation".

La maire de Lille semble également difficilement compatible avec le virage social-libéral pris par le gouvernement, qui fonde quasiment tous ses espoirs d'inverser la tendance dans le pacte de responsabilité. Une majorité qu'elle n'a pas hésité à égratigner à plusieurs reprises, en demandant notamment à l'État de prendre ses responsabilités sur la questions des Roms, ou en s'opposant fermement au travail dominical.

Lire la suite
Gouvernement Valls 2 Politique Info
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants