2 min de lecture Rachida Dati

Rachida Dati "s'est expliquée" avec Brice Hortefeux depuis son SMS

Interrogée sur BFMTV ce 6 novembre, l'eurodéputée est revenue sur sa relation tendue avec Brice Hortefeux.

Rachida Dati, le 5 novembre 2013, à Paris. (archives)
Rachida Dati, le 5 novembre 2013, à Paris. (archives) Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
et AFP

"Salut le facho !". Révélés par Médiapart, les premiers mots du sms envoyé par Rachida Dati à Brice Hortefeux en disait long sur l'état de leur relation en 2013. Mais à en croire l'ancienne ministre de la Justice, invitée de BFMTV ce dimanche 6 novembre, la guerre qui opposait ces deux alliés clés de Nicolas Sarkozy serait du passé. Selon la maire du VIIe arrondissement de Paris, ce SMS, dont une copie avait été envoyé à Nicolas Sarkozy, est "ancien" et ne contenait "pas de menaces". "C'était pas des menaces, c'est une retranscription (...) "C'est ancien, ça correspond à une période de tension, une très mauvaise période que je vivais à l'époque, entre Brice Hortefeux et d'autres, et moi", a reconnu l'eurodéputée

Dans ce texto d'une rare violence, dans lequel elle taxait Brice Hortefeux de "ministre (naze) de l'Intérieur" et d'"espèce de voyou"Rachida Dati aurait été folle de colère d'apprendre que le ministre de l'Intérieur aurait souhaité supprimer ses supposés privilèges auprès de la police de l'air et des frontières. "J'ai entendu dire à ton OS (officier de sécurité, ndlr) que tu allais me faire 'sauter' la pseudo-facilité de passage (que je n’ai pas) que j’aurais à l’aéroport !"

On a eu de très mauvaises relations avec Brice Hortefeux entre 2009 et 2014

Rachida Dati, eurodéputée
Partager la citation

La ministre allant jusqu'à menacer le ministre de l'Intérieur de révéler des affaires judiciaires dans lesquelles il aurait été impliqué. L'ancienne ministre de la Justice mentionne de "l'argent liquide" que l'ex-ministre de l'Intérieur aurait "perçu pour organiser des rendez-vous auprès de Sarko lorsqu'il était président", ainsi que "des relations tout aussi liquides" avec l'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine, mis en examen dans l'affaire Karachi. "On a eu de très mauvaises relations entre Brice Hortefeux et moi, entre 2009 et 2014. Depuis, ça s'est totalement rétabli et on s'est expliqué", a-t-elle assuré dimanche, dénonçant une "atteinte à la vie privée" avec la révélation de ce SMS "qui concerne une procédure".

Ce SMS était un des éléments de l'enquête sur les soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle 2007 de Nicolas Sarkozy. Le document s'est retrouvé dans ce dossier car Brice Hortefeux était alors mis sur écoute par les enquêteurs, ce que Rachida Dati ignorait.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rachida Dati Brice Hortefeux Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants