1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Rachida Dati, soutien fidèle de Sarkozy "même quand ça grince un peu"
2 min de lecture

Rachida Dati, soutien fidèle de Sarkozy "même quand ça grince un peu"

L'INVITÉE RTL - L'ancienne garde des Sceaux a parlé avec Nicolas Sarkozy de sa petite phrase sur ses origines marocaine et algérienne et sa nomination au ministère de la Justice.

Rachida Dati, invitée de RTL, le 1er décembre 2014
Rachida Dati, invitée de RTL, le 1er décembre 2014
Crédit : Charline Buda / RTL.fr
L'invité de RTL du 01 décembre 2014
00:07:02
L'invité de RTL du 01 décembre 2014
00:06:59
Benjamin Hue
Benjamin Hue

"J'ai voté pour lui. Je n'ai jamais caché mon soutien". Malgré son amitié pour Bruno Le Maire, Rachida Dati reste l'une des principales fidèles de Nicolas Sarkozy. "Je suis loyale, je ne change pas mes convictions, même quand ça grince un peu", affirme l'ancienne garde des Sceaux au micro de RTL ce lundi 1er décembre. L'eurodéputée affirme avoir "parlé avec Nicolas Sarkozy" de sa petite phrase sur ses origines marocaine et algérienne et sa nomination au ministère de la Justice. "C'est entre lui et moi, poursuit-elle, expliquant que la politique "c'est le fond, la compétence mais aussi le symbole".

La politique, c'est le fond, la compétence et aussi le symbole

Rachida Dati, sur sa nomination à la Justice par Nicolas Sarkozy

Sarkozy s'est expliqué avec NKM sur la loi Taubira

Quand Nicolas Sarkozy a essuyé les tirs nourris de ses contradicteurs, y compris à droite, après s'être déclaré favorable à l'abrogation du mariage pour tous, elle a été l'une des premières à voler à son secours. Rachida Dati reconnaît que l'ancien chef de l'État "a créé de la confusion". Mais elle fustige surtout les prises de position de ses soutiens, notamment Nathalie Kosciusko-Morizet, "sa porte-parole qui l'a démenti juste après". "Il s'en est d'ailleurs expliqué avec elle. Il lui a reproché de la contredire sur des propos aussi importants", assure l'ancienne ministre de la Justice.

Remettre l'UMP en ordre de marche

Élu à la tête de l'UMP, Nicolas Sarkozy doit désormais "remettre le parti debout" estime Rachida Dati. "Ce n'est pas un hors d'oeuvre, c'est le plat de résistance", affirme-t-elle. La magistrate attend que l'ancien chef de l'État "change tout sur le fond et sur la forme" pour "tourner la page des deux ans de désastre". Prônant le retour aux "valeurs de droite" que sont "le travail, l'autorité, la sécurité et l'Europe", l'ex garde des Sceaux estime que la reconstruction de l'UMP passe par des "hommes et femmes engagés" en phase avec "l'évolution de la France et des préoccupations des Français".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/