1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Quelle époque !" : à la France insoumise, "ils ont le contact facile", observe Philippe Caverivière
1 min de lecture

"Quelle époque !" : à la France insoumise, "ils ont le contact facile", observe Philippe Caverivière

Dans sa chronique du samedi 24 septembre sur France 2, l'humoriste est revenu sur l'affaire Quatennens, qui a secoué le parti mené par Jean-Luc Mélenchon.

Philippe Caverivière
Philippe Caverivière
Crédit : Kervin Portelli
Florine Boukhelifa

Samedi 24 septembre, France 2 a diffusé le premier numéro de Quelle époque !, son nouveau talk-show présenté par Léa Salamé. Pour accompagner la journaliste, Christophe Dechavanne et Philippe Caverivière, que les auditeurs de RTL connaissent très bien et peuvent retrouver à l'antenne du lundi au vendredi à 7h56.

Pour sa première chronique dans l'émission, l'humoriste a, comme à son habitude, décrypté les principales actualités de la semaine, notamment l'affaire Quatennens et la polémique autour du tweet ainsi que de la tape sur la joue d'un journaliste de Jean-Luc Mélenchon, également invité du programme. "Entre (Adrien) Quatennens et Jean-Luc (Mélenchon)... C'est quand même des gens tactiles à La France insoumise, ils ont le contact facile", a ainsi observé Philippe Caverivière.

"À la France insoumise, ce sont les meilleurs orateurs. (...) D'habitude ils ont faim du micro, mais là moins, curieusement", a-t-il pu également constater lors de la conférence de presse du parti. Et avec cette affaire, "Adrien Quatennens, le Will Smith bolchevique, risque de partir à la retraite à 32 ans", un peu plus tôt que l'âge légal proposé par Jean-Luc Mélenchon pendant la présidentielle, soit 60 ans.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire