1 min de lecture La République En Marche

Quand le nouveau porte-parole de REM traitait une journaliste de "pouffiasse"

Rayan Nezzar, nommé ce jeudi porte-parole de la formation, voit des tweets injurieux qu'il a publiés il y a plusieurs années resurgir.

Des militants de la République en Marche lors de la convention du parti le 8 juillet 2017 à Paris.
Des militants de la République en Marche lors de la convention du parti le 8 juillet 2017 à Paris. Crédit : ERIC DESSONS/JDD/SIPA
Benjamin Pierret
Benjamin Pierret

Rayan Nezzar connaît des débuts compliqués. Ce jeudi 4 janvier, Christophe Castaner a annoncé trois nouvelles nominations au sein de La République en Marche !. Laetitia Avia, déléguée nationale en charge de la communication, et Gabriel Attal et Rayan Nezzar, tous les deux nommés porte-paroles. Mais dès le lendemain, ce dernier a vu d'anciens tweets compromettants resurgir des profondeurs d'Internet. 

C’est le site Buzzfeed qui a repéré ces vieux messages publiés par le nouveau porte-parole sur le réseau social. En 2013, il interpellait une journaliste en des termes peu délicats : "C'est ça le journalisme? Pouffiasse." Selon le média, il était alors étudiant à l'ENA. Buzzfeed fait état d'autres messages datés de 2012, dans lesquels il qualifiait Marine Le Pen et Jean-François Copé de "p****", ajoutant une autre insulte à l'encontre de ce dernier: "Mais va n***** ta mère!"

Suppressions et mea culpa

Le site d'information en ligne rapporte qu'après avoir contacté Rayan Nezzar, celui-ci a commencé à supprimer de très nombreux tweets. Plus de 5.000 ont disparu du service de micro-blogging en l'espace de 24 heures. Rayan Nezzar a par ailleurs posté des excuses ce vendredi, invoquant des "propos irréfléchis" publiés lorsqu'il était "étudiant".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La République En Marche Internet Twitter
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants