3 min de lecture Christophe Castaner

Castaner estime que Macron a honoré son engagement sur les SDF, malgré le bilan des associations

Le délégué général de REM assure qu'il y a "encore des places d'accueil disponibles" pour les sans-abris. Les associations concernées, quant à elles, estiment que la promesse d'Emmanuel Macron de loger tous les SDF d'ici à la fin de l'année n'a pas été accompagnée des mesures nécessaires.

Christophe Castaner occupe officiellement le poste de "délégué général" pour un mandat de trois ans
Christophe Castaner occupe officiellement le poste de "délégué général" pour un mandat de trois ans Crédit : SIPA / Laurent Cipriani
benjamin pierret
Benjamin Pierret
et AFP

Différentes versions s'opposent. Plusieurs responsables d'associations évoquent le manque de moyens pour venir en aide aux sans-abris, tandis que Christophe Castaner défend l'engagement d'Emmanuel Macron de loger tous les SDF d'ici la fin de l'année 2017. 

"Je ne veux plus, d'ici la fin de l'année, avoir des hommes et des femmes dans la rue", déclarait le président de la République en juillet dernier. Ce vendredi 29 décembre, à deux jours de cette échéance, le délégué général de La République en marche a défendu le bilan du chef d'État à l'antenne de BFMTV: 

"La promesse de l’État, c'est de garantir des places d'accueil. Et vous avez, à l'heure où je vous parle, encore des places d'accueil disponibles en Île-de-France et dans les grandes villes (...) Ensuite, il y a  des femmes et des hommes qui refusent aussi, dans le cadres des maraudes, d'êtres logés, parce qu'ils considèrent que leur liberté (...) les amène à ne pas être en sécurité par exemple, ou ne pas être à l'aise pour aller dans ces centres de regroupement." Des affirmations qui vont à l'encontre des déclarations des acteurs sociaux. 

À lire aussi
Édouard Philippe et Christophe Castaner à l'Assemblée nationale, le 12 décembre 2017 confidentiels politique
Édouard Philippe et Christophe Castaner, une relation complice

Un discours "indécent"

Comme le rapporte Ouest France, le Secrétaire général du Secours Catholique Bernard Thibaud a rapidement réagi sur Twitter : "Deux heures de maraude et une heure au 115 (le numéro du Samu social, ndlr) suffiront, Monsieur Castaner, pour prendre la mesure de l'indécence de votre affirmation", s'est-il emporté.

Christophe Castaner a également réagi au message d'un compte (non certifié) au nom de Benjamin Lucas, président des Jeunes socialistes, dans lequel il est qualifié de "con": "Gardez vos certitudes, ne changez rien!" a répondu le délégué général de REM citant deux articles. L'un de Libération, selon lequel les sans-abris ont peur de se rendre dans les centres d'accueil, et un autre du Parisien intitulé "Pourquoi certains SDF refusent d'y aller". Deux articles datés respectivement de 2014 et 2009. 

"Il manque 3.000 places d'hébergement d'urgence"

Si Christophe Castaner campe sur ses positions, les associations dressent un bilan inquiétant de l'année qui s'achève, depuis la déclaration aux allures de promesse d'Emmanuel Macron. Ce vendredi matin, avant la déclaration de Christophe Castaner, le président d'Emmaüs France Thierry Kuhn estimait sur RFI que cet engagement était "impossible à tenir à ce jour" car "aucune mesure sérieuse n'a été prise". Même son de cloche du côté de la Cimade, association qui vient en aide aux étrangers: "On fait le constat que la parole présidentielle n'est pas suivie d'effets", a déclaré à l'AFP Jean-Claude Mas, secrétaire général de l'association.

"On a soutenu cette volonté forte" explique Florent Gueguen, directeur de la Fédération des acteurs de la solidarité, "mais sur le terrain, il n'y a rien de nouveau, pas de mobilisation particulière." Il dénonce une "continuité dans l'échec": "il faut mettre fin à cette gestion du thermomètre", consistant à adapter la capacité d'hébergement aux baisses de température.

"Il manque 3.000 places d'hébergement d'urgence", selon Eric Pliez, président du Samu Social. Car chaque soir, le 115 est saturé. En novembre, le baromètre du 115 révèle que sur 35.380 demandes d'hébergement, soit des appels passés par 5.900 personnes, seules 25% ont abouti

Des mesures prévues

À l'avant-veille de l'échéance, le ministère de la Cohésion des territoires a répondu vendredi que 9.000 places d'hébergement d'urgence ont été ouvertes cet hiver. En 2016, 10.000 places avaient été ouvertes, selon Florent Gueguen. Au total, 140.000 places sont disponibles sur tout le territoire "soit 13.000 de plus que l'an dernier", selon le ministère. En plus de ces places, 80.000 sont destinées aux demandeurs d'asile.

"La différence importante est que cette année, le gouvernement ne s'est pas engagé à pérenniser des places", dénonce Florent Gueguen. La Fédération demande ainsi à l'exécutif de "pérenniser au moins 5.000 places" en 2018. 

Le ministère a aussi annoncé que 500 places supplémentaires seront ouvertes à Paris "entre le 26 décembre et le 15 janvier". Le gouvernement va lancer également en 2018 un "plan quinquennal pour le logement d'abord", annoncé en septembre par Emmanuel Macron, qui vise à développer "des solutions pérennes de retour au logement".  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Christophe Castaner La République En Marche Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791639719
Castaner estime que Macron a honoré son engagement sur les SDF, malgré le bilan des associations
Castaner estime que Macron a honoré son engagement sur les SDF, malgré le bilan des associations
Le délégué général de REM assure qu'il y a "encore des places d'accueil disponibles" pour les sans-abris. Les associations concernées, quant à elles, estiment que la promesse d'Emmanuel Macron de loger tous les SDF d'ici à la fin de l'année n'a pas été accompagnée des mesures nécessaires.
http://www.rtl.fr/actu/politique/castaner-estime-que-macron-a-honore-son-engagement-sur-les-sdf-malgre-le-bilan-des-associations-7791639719
2017-12-31 02:28:24
http://media.rtl.fr/cache/rq-EnATauIcp2QReSpeM0w/330v220-2/online/image/2017/1120/7791036210_christophe-castaner-occupe-officiellement-le-poste-de-delegue-general-pour-un-mandat-de-trois-ans.jpg