1 min de lecture Qatar

Qatar : Le Guen dénonce des accusations "honteuses"

Le secrétaire d'État au Développement et à la Francophonie s'est montré très offensif au sujet de la polémique concernant ses supposées relations avec le Qatar.

Jean-Marie Le Guen à l'Élysée le 17 février 2016.
Jean-Marie Le Guen à l'Élysée le 17 février 2016. Crédit : NIVIERE/VILLARD/SIPA
Philippe Peyre
Philippe Peyre

La polémique l'agace au plus haut point. Le secrétaire d'État au Développement et à la Francophonie, Jean-Marie Le Guen, s'est montré très contrarié à propos de ses relations supposées avec le Qatar. Relations dénoncées dans le livre Nos très chers Émirs des journalistes Georges Malbrunot et Christian Chesnot. Jean-Marie Le Guen a jugé cette polémique "honteuse" sur franceinfo, dont il était l'invité vendredi 6 janvier.

"C'est franchement scandaleux, a-t-il lancé, il n'y a pas l'ombre d'une preuve dans ce qui est apporté. J'y apporte le plus grand démenti". Jean-Marie Le Guen a porté plainte pour diffamation contre les deux journalistes le 27 octobre. Une longue procédure afin que le secrétaire d'État puisse se présenter sans encombres aux élections législatives au mois de juin prochain, a dénoncé le journaliste Georges Malbrunot. "Vous donnez la parole à ce monsieur qui n'a d'autre objet que de vendre ce livre. Et vous en êtes le complice", a lancé le secrétaire d'État, visiblement très agacé.

Il nous faisait littéralement du chantage

Un officiel qatarien sur sa page Facebook
Partager la citation

Au mois d'octobre 2016, les deux journalistes ont révélé dans leur livre que Jean-Marie le Guen, alors ministre des Relations avec le parlement, aurait voulu imposer à l'ambassadeur du Qatar en France une agence de communication gérée par un de ses proches. Cette agence de communication aurait été chargée de gérer les déclarations de certains hommes politiques quand ils parlent du Qatar. Sous-entendu : veiller à ce qu'il ne soit pas question de financement du terrorisme par exemple. "Je peux bloquer au parlement les questions qui sont hostiles à votre pays, mais pas gratuitement", aurait-il affirmé. "Il nous faisait littéralement du chantage", a expliqué un officiel qatarien sur sa page Facebook.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Qatar Jean-Marie Le Guen Corruption
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants