2 min de lecture Viande de porc

Prix du porc : la cotation reprend sans Cooperl et Bigard

La décision de reprendre mardi la cotation au Marché du porc breton (MPB) a été prise à l'issue de la table ronde organisée par le ministère de l'Agriculture entre les différents acteurs du secteur.

Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture reçoit les acteurs de la filière porcine, le 17 août 2015.
Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture reçoit les acteurs de la filière porcine, le 17 août 2015. Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le président du Marché du porc breton (MPB) Daniel Picart a indiqué lundi que la cotation reprendrait mardi mais sans Cooperl et Bigard, les deux acheteurs à l'origine du bras de fer avec les éleveurs.

"J'avais mandat aujourd'hui d'annoncer que le marché se tiendrait demain mardi, à l'heure normale c'est-à-dire 11 heures. Par contre, sans être satisfait, car à l'heure ou l'on vous parle Cooperl et Bigard ne reviennent pas", a indiqué Daniel Picart à l'issue d'une réunion au ministère de l'Agriculture.

La mécanique du marché peut faire descendre le prix en dessous de 1,40 euro

Daniel Picart, président du Marché du porc breton (MPB)
Partager la citation

"Nous affecterons les quotas de Cooperl et Bigard et nous verrons bien. Notre problème était que (...) d'autres s'étaient déjà proposés pour nous faire un prix. Il n'en était pas question. Nous restons, et nous tenons à faire ce marché" qui est la "meilleure protection pour tous les éleveurs", a-t-il poursuivi.

À lire aussi
Un rayon charcuterie au supermarché (illustration) Alimentation
Pourquoi la charcuterie et la viande de porc coûtent plus cher ?

Interrogé sur le maintien du prix d'achat du porc de 1,40 euro/kg (prix préconisé par le gouvernement qui correspond à la moyenne du coût de production), Daniel Picart a admis que "la mécanique du marché peut faire descendre le prix en dessous de 1,40 euro". "Le règlement du marché va nous donner une barre de retrait qui nous servira à démarrer la cotation et on verra en fonction des enchères quelle barre, quel seuil ou quel prix on va obtenir", a-t-il expliqué.

Descendre sous la barre de 1,40 euro "n'est ni le souhait du marché, ni le souhait des personnes autour de la table aujourd'hui, donc je ne pense pas que ce seuil soit percé par le bas", a-t-il estimé.

Un prix au kilo trop élevé

Les deux industriels refusent depuis une semaine de participer au marché du porc de Plérin, baromètre pour le prix du porc. Ils jugent que le prix au kilo est trop élevé. Cette décision ne pas se joindre au marché a déclenché une crise la semaine dernière, les éleveurs se retrouvant avec 35.000 bêtes non vendues.

Copperl et Bigard n'ont donc visiblement pas cédé dans le bras de fer qui les opposent aux éleveurs. Les deux entreprises s'appuient sur les prix pratiqués par les autres pays de l'UE pour justifier de leur refus de participer au marché breton.

La rédaction vous recommande

la mécanique du marché peut faire descendre le prix en dessous de 1,40 euro

Lire la suite
Viande de porc Agriculture Crise
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779419231
Prix du porc : la cotation reprend sans Cooperl et Bigard
Prix du porc : la cotation reprend sans Cooperl et Bigard
La décision de reprendre mardi la cotation au Marché du porc breton (MPB) a été prise à l'issue de la table ronde organisée par le ministère de l'Agriculture entre les différents acteurs du secteur.
https://www.rtl.fr/actu/politique/prix-du-porc-la-cotation-reprend-sans-cooperl-et-bigard-7779419231
2015-08-17 18:22:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/z5yHJ1nRlez0FzSADk5pAw/330v220-2/online/image/2015/0817/7779419248_000-par8250707.jpg