1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Primaire Les Républicains : Jean-François Copé, déçu par le soutien de Christian Jacob à Nicolas Sarkozy
1 min de lecture

Primaire Les Républicains : Jean-François Copé, déçu par le soutien de Christian Jacob à Nicolas Sarkozy

Pour se consoler, le candidat à la primaire Les Républicains demande de l'aide à Jacques Chirac, lui qui a "vécu ça en 1995".

Jean-François Copé a inauguré sa campagne, le 31 mai 2016
Jean-François Copé a inauguré sa campagne, le 31 mai 2016
Crédit : WITT/SIPA
Marie-Pierre Haddad

La semaine commence mal pour Jean-François Copé. Le candidat à la primaire Les Républicains, en pleine quête de parrainages, a posté un message sur Twitter. L'ancien président de l'UMP ne semble pas se réjouir des rumeurs qui annoncent la candidature de Nicolas Sarkozy le 25 août prochain. Le président des Républicains devrait faire une déclaration officielle à Châteaurenard, dans les Bouches-du-Rhône. 

Les têtes du parti commencent peu à peu à affirmer leur soutien à l'ancien président de la République. À l'image de Christian Estrosi qui estime que Nicolas Sarkozy serait "le meilleur candidat" à la présidentielle de 2017, pour "affronter le Front national", pour faire "face à la menace terroriste" et "surtout pour engager le redressement de notre économie et de notre production industrielle".  Le président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale, Christian Jacob, a annoncé son soutien à Nicolas Sarkozy, ce lundi 22 août. "J'appelle sa candidature de mes vœux (...) S'il y a un sujet qui fait l'unanimité en France aujourd'hui, c'est bien que les Français ont envie d'arrêter l'amateurisme du quinquennat de François Hollande. Et je considère que Nicolas Sarkozy a, à la fois l'expérience, le tempérament, le sang-froid, la capacité à décider et aussi l'énergie pour être le président de la République", explique-t-il sur Europe 1

Ces déclarations ont un goût amer pour Jean-François Copé. Il regrette que son "ami de toujours" parte chez Nicolas Sarkozy. Mais le président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale indique : "J'ai des liens d'amitié qui sont connus avec Jean-François Copé. Je l'ai soutenu à la présidence du mouvement. Il a décidé d'être candidat à cette élection primaire. Il sait depuis le début que je ne serai pas de cette aventure mais cela ne nous empêche pas de travailler ensemble". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/