1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Primaire de la gauche : "Il y en a un qui sera la Ségolène Royal de 2011"
1 min de lecture

Primaire de la gauche : "Il y en a un qui sera la Ségolène Royal de 2011"

CONFIDENTIELS RTL - Aucun des entourages des trois candidats en passe de se qualifier pour le deuxième tour de la primaire de la gauche n'échappe à l'incertitude et au doute.

Manuel Valls, Arnaud Montebourg et Benoît Hamon, le 27 novembre 2013
Manuel Valls, Arnaud Montebourg et Benoît Hamon, le 27 novembre 2013
Crédit : AFP / Gérard Julien
Pauline de Saint-Rémy : à la primaire de la gauche, "il y en a un qui sera la Ségolène de 2011"
00:02:48
Primaire de la gauche : "Il y en a un qui sera la Ségolène de 2011"
00:02:51
Pauline De Saint-Rémy

À la sortie du troisième et dernier débat télévisé de la primaire initiée par le PS, jeudi 19 janvier, les uns et les autres vantaient bien sûr la prestation de leur candidat. "Je l'ai trouvé excellent, comme d'habitude", confiait le député Patrick Menucci à propos de son poulain, Vincent Peillon. Même tonalité Chez Benoît HamonArnaud Montebourg et Manuel Valls, où on soulignait la "présidentialité" du candidat. Mais une fois que les micros étaient éteints et les caméras posées au sol, aucun des entourages des trois principaux candidats n'échappait en réalité à l'incertitude et au doute.

"La vérité c'est qu'on est dans le noir. Quand on est entre nous on se le dit, on est tous paumés", nous a, par exemple, assuré un proche d'Arnaud Montebourg. Force est de constater qu'ils sont trois (Montebourg, Hamon et Valls) en position de se qualifier pour le second tour, si on en croit les sondages. Des sondages qui sont très serrés.

Il y a aussi cette intuition, chez certains socialistes, qu'il y aura une surprise dimanche 22 janvier, comme l'effondrement brutal de l'un de ses trois-là. D'où ce pronostic apeuré du lieutenant d'un des trois candidats à l'issue du troisième débat : "Ils ne peuvent pas être trois entre 25 et 30%, ce n'est pas possible. Je reste persuadé qu'il y en a un qui sera la Ségolène de 2011. Il y aura une victime dimanche soir". Pour mémoire, Ségolène Royal n'avait obtenu que 7% des voix et avait fini la soirée en larmes.

La rédaction vous recommande
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.