1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Alain Juppé veut démontrer que François Fillon n'est pas le bon candidat"
2 min de lecture

"Alain Juppé veut démontrer que François Fillon n'est pas le bon candidat"

ÉDITO - Que doit faire le maire de Bordeaux pour espérer rattraper son retard au second tour de la primaire de la droite ? Visiblement, attaquer.

Alain Juppé sortant de l'isoloir après avoir voté au premier tour de la primaire de la droite, le 20 novembre 2016 à Bordeaux
Alain Juppé sortant de l'isoloir après avoir voté au premier tour de la primaire de la droite, le 20 novembre 2016 à Bordeaux
Crédit : SIPA
Alba Ventura : "Alain Juppé veut démontrer que François Fillon n'est pas le bon candidat"
02:48
Primaire de la droite : "Alain Juppé veut démontrer que François Fillon n'est pas le bon candidat", analyse Alba Ventura
02:48
Alba Ventura & Loïc Farge

Projet contre projet : ce sera le match cette semaine entre Alain Juppé et François Fillon. Le maire de Bordeaux totalise à l'issue du premier tour plus de 28% des voix, tandis que son rival est largement en tête avec 44%. Pour essayer de refaire son retard, Alain Juppé ne peut pas faire de l'eau tiède. Il ne peut pas être en défense. Il va falloir qu'il aille au combat. Alain Juppé c'était, jusqu'à il y a encore deux semaines, l'homme qui devait gagner. Aujourd'hui, il est le challenger. Il a changé de dimension. C'est donc lui qui doit aller chercher François Fillon.

Attention, Alain Juppé c'est un fauve en politique. Il fait partie de ces gens qui ne lâchent jamais. Franchement s'il avait dû quitter la vie politique, il ne serait jamais revenu pour diriger Bordeaux après sa virée québécoise. Il n'aurait pas accepté de faire partie du gouvernement de Nicolas Sarkozy et de François Fillon. Il ne se serait pas lancé dans l'aventure présidentielle. Alain Juppé, il en a sous le pied. Mais face à François Fillon, il va devoir être très offensif.

Juppé veut bousculer Fillon

La stratégie a commencé dès dimanche (20 novembre) soir. Elle avait même commencé un peu avant, lorsqu'au cours du dernier débat Alain Juppé avait pointé du doigt la suppression des 500.000 fonctionnaires dans le programme de François Fillon, et l’impossibilité d'imposer les 39 heures.

Mais depuis dimanche soir, tous les "juppéistes" se sont donnés le mot pour démonter point par point le projet de François Fillon. Ils vont aller le chercher sur la politique étrangère, sur sa proximité avec Vladimir Poutine pas très en phase avec la défense des chrétiens d'Orient. Il vont essayer de le bousculer sur sa vision de la société très conservatrice. Lundi soir, Alain Juppé lui-même dénonçait un programme "d'une grande brutalité".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Juppé va essayer de démontrer que le plan de Fillon ne tient pas la route. Il va tenter de prouver que ce que propose François Fillon est irréalisable, alors que de son côté c'est plus raisonnable et plus crédible. Alain Juppé espère cette semaine, et lors du débat d'entre-deux tours, faire la différence sur la crédibilité face à un François Fillon qui l'a emporté en raison de sa clarté et d'une nouvelle forme d'autorité.

Jusqu'où ne pas aller trop loin ?

Ce match peut-il avoir des conséquences ? Souvenez-vous du match Hollande-Aubry en 2011, lors de la primaire de gauche. Martine Aubry, devancée par François Hollande, avait chargé son adversaire sur le thème de la "gauche molle". Ou "quand c'est flou c'est qu'il y a un loup". Autant d'attaques qui ont laissé des traces, et qui alimentent encore les opposants.

C'est le même risque que court Alain Juppé. Jusqu'où mettre en danger celui qui fait partie de votre famille politique ? Jusqu'où abîmer l'adversaire ? Alain Juppé veut démontrer que François Fillon n'est pas le bon candidat, au point d'en faire l'incarnation du slogan "au secours la droite revient". Le revers de la médaille, ce que à trop cogner Juppé risque de se retrouver dans le rôle du candidat centriste. Jusqu'où ne pas aller trop loin ? Le dosage est subtil.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/