1 min de lecture Primaire PS

Primaire à gauche : "Pour Cambracadabra, l'important c'est la rose", décrypte Nicolas Domenach

BILLET - Pour le journaliste, le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, a réussi un sacré coup de Trafalgar en prenant à contre-pied toute la classe politique avec sa primaire de "la Belle Alliance populaire".

debat On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL
>
Primaire : Jean-Christophe Cambadélis en campagne pour François Hollande Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Nicolas Domenach
Nicolas Domenach et Loïc Farge

"C'est un coup de maître, quasi illusionniste", lance Nicolas Domenach. "Je ne vous dirai pas que Jean-Christophe Cambadélis est le chaînon manquant entre Merlin l’enchanteur et Mandrake le magicien, mais tout de même 'Camba' a mérité son nouveau surnom de Cambracadabra", poursuit-il. "Il a trompé tout un chacun avec son petit sourire enjôleur. Et il a attendu, tel Pat Poker, le bon moment pour abattre son jeu. Ce moment béni, pour lui, où les écologistes, les communistes et Jean-Luc Mélenchon ont refusé les primaire de toutes les gauches", analyse-t-il. "Et de poursuivre : "Alors avec le PS il pouvait en apparaître comme le défenseur et héraut de la démocratie. C’est de la cuisine politicienne, mais au moins celle-ci est-elle réussie et surprenante".

Cette manœuvre peut-elle sauver François Hollande ? "Il ne faut pas demander l’impossible, quand même", concède Nicolas Domenach, pour qui ces primaires "signent même sa tragique faiblesse". Mais François Hollande, "avec ce bain de pieds démocratique peut sauver les meubles et, qui sait, se sauver lui-même dans quelques mois", juge le journaliste. "Cambracadabra croit même que le Président sortant emportera la primaire haut la main, ou plutôt haut le sceptre, puisqu'il est le monarque républicain sortant", analyse-t-il. Après il faudra d'autres miracles pour sa réélection, mais on n'y est pas ! Car pour Jean-Christophe Cambadélis, "l’important c’est la rose, le PS, sa permanence, sa survie".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire PS Jean-Christophe Cambadélis François Hollande
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants