1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : Rebsamen soutient Hamon... mais pourrait voter Macron
2 min de lecture

Présidentielle 2017 : Rebsamen soutient Hamon... mais pourrait voter Macron

VIDÉO - L'ancien ministre du Travail explique que si son cœur va au Parti socialiste, sa peur d'un second tour opposant droite et extrême-droite pourrait avoir raison de ses convictions.

Benjamin Pierret
Benjamin Pierret

Entre le Parti socialiste et le mouvement "En Marche !", son bulletin de vote balance. François Rebsamen, maire PS de Dijon, s'est exprimé sur son incertitude quant au nom qu'il glissera dans les urnes le 23 avril prochain, lors du premier tour de l'élection présidentielle. S'il affirme soutenir Benoît Hamon idéologiquement, il ne s'interdit pas de voter pour Emmanuel Macron si les sondages l'y obligent.

"Je suis membre du Parti socialiste, c'est mon histoire politique depuis très longtemps (...) donc je soutiens naturellement le candidat du parti socialiste", a-t-il expliqué lors d'une interview pour LCP/Public-Sénat, le 22 mars. "Je n'ai qu'une limite à mon soutien, c'est que je ne veux pas revivre le 21 avril", a-t-il tempéré, faisant référence au 21 avril 2002, lorsque Lionel Jospin a été éliminé dès le premier tour, laissant place à un duel Jacques Chirac/Jean-Marie le Pen."En conscience, si c'était le cas, je prendrais mes responsabilités", a affirmé l'ancien ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.

Des sondages peu engageants

Ainsi, François Rebsamen n'hésiterait pas à voter pour Emmanuel Macron dès le premier tour, "s'il y avait la moindre chance d'avoir un deuxième tour qui oppose Fillon à Le Pen (...) Je ne veux plus avoir un duel droite/extrême-droite aujourd’hui , surtout quand le programme de la droite a bien des points de similitude avec l’extrême-droite (...) Si Benoît Hamon s'écroulait dans les sondages, et je souhaite qu'il remonte, je prendrai mes responsabilités." Selon un sondage publié le 21 mars, Benoît Hamon perd deux points et est doublé par Jean-Luc Mélenchon, qui s'empare ainsi de la quatrième place derrière François Fillon (troisième avec 17 % des intentions de vote), Marine Le Pen (deuxième avec 24,5 % des voix) et Emmanuel Macron (le favori, avec 26 % des voix). 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/