2 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Manuel Valls, Emmanuel Macron et Alain Juppé en baisse dans un sondage

SONDAGES - François Hollande stagne à un record d'impopularité ce mois-ci, Manuel Valls ou Emmanuel Macron dévissent aussi. Pour les sympathisants de droite Nicolas Sarkozy repasse devant Alain Juppé. Nicolas Hulot est toujours plébiscité selon un sondage publié ce mardi 12 juin.

Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, le 3 décembre 2014
Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, le 3 décembre 2014 Crédit : SIPA
Anne-Laure Poisson
Anne-Laure Poisson

Selon le baromètre politique mensuel d'Odoxa pour France Inter, l'Express et la Presse quotidienne régionale publié ce mardi 21 juin l’exécutif dans son ensemble est au plus bas. François Hollande se maintient à son niveau record d'impopularité, le président de la République est crédité de 16% d'opinions favorables de la part des Français soit 84% qui jugent qu'il est un "mauvais Président." 

Mais la chute la plus spectaculaire concerne Manuel Valls. Le premier Ministre rassemble 24% des Français en sa faveur au mois de juin, -2% par rapport à mai, alors qu'en novembre il recueillait encore 43% de jugements positifs, soit un recul de presque vingt points en neuf mois. Et l'écart est encore plus marqué chez les sympathisants de gauche auprès desquels le Premier ministre perd 6 points en un mois pour tomber à 36% d'opinions positives soit moins que François Hollande (39%). 

Un net recul qui peut s'expliquer par son "obstination sur la loi Travail, largement rejetée par les Français" selon Gaël Sliman président de l'institut Odoxa. Emmanuel Macron perd aussi 7 points de popularité ce mois-ci pour tomber à 29% de cote d'adhésion alors qu'il était encore à 39% au mois d'avril, la faute selon Gaël Sliman a une communication maladroite, "très 80's et creuse."

Nicolas Sarkozy devant Alain Juppé

Deux qualificatifs applicables aussi à la stratégie de communication d'Alain Juppé, selon le président de l'institut Odoxa. Le maire de Bordeaux perd 3 points de cote d'adhésion au mois de juin pour s'établir à 35% d'opinions favorables soit une chute de 10 points depuis le début de l'année 2016. C'est surtout auprès des sympathisants de droite que la dégringolade est sensible. 

À lire aussi
François Fillon et son épouse Penelope en mars 2017 justice
Les infos de 7h30 - Après un faux départ, le procès des époux Fillon s'ouvre ce mercredi

Au début de l'année Alain Juppé devançait Nicolas Sarkozy de 20 points avec 69% de bonnes opinions, en juin 2016 l'ancien président le précède de 4 points avec ses 66%. Une inversion due aussi au contexte sécuritaire selon Gaël Sliman, "auprès des sympathisants de droite Nicolas Sarkozy est largement préféré à Alain Juppé : 38% font confiance à Sarkozy en matière de sécurité contre seulement 22% à Juppé."

Nicolas Hulot personnalité politique préférée

Du côté du classement des principales personnalités politiques, au palmarès de l'adhésion c'est Nicolas Hulot qui remporte la palme. L'écologiste réunit 46% d'adhésion, en hausse de 3 points. Il est suivi par Alain Juppé (35%) et Emmanuel Macron (29%), tous les deux en baisse. Puis par le centriste François Bayrou qui perd un point pour s'établir à 28% et Marine Le Pen en hausse de deux points à 26%. La dirigeante frontiste qui prend aussi la deuxième place du palmarès du rejet, 54%. Un point au-dessus d'elle on retrouve, actualité oblige, la ministre du Travail Myriam El Khomri.

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Présidentielle 2017 François Hollande Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants