2 min de lecture Présidentielle 2017

"Jean-Luc Mélenchon a vraiment lancé sa campagne", estime Alba Ventura

ÉDITO - Et si le leader de la "France insoumise" était le candidat légitime de la gauche ?

Micro générique Switch 245x300 L'Edito Politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Présidentielle 2017 : "Jean-Luc Mélenchon a vraiment lancé sa campagne" Crédit Image : AFP / Philippe Huguen | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura Journaliste RTL

Jean-Luc Mélenchon organisait sa première convention de la "France insoumise" ce week-end près de Lille. Son ambition était très simple : faire manger son chapeau à François Hollande. D'autant que Jean-Luc Mélenchon vient d'entrer dans le top 5 des personnalités politiques préférées des Français. Cela ne lui était jamais arrivé. Il est même, selon l'institut Ifop pour le Journal du Dimanche, celui qui, aux yeux des électeurs de gauche, "représente le mieux les valeurs de la gauche". Jean-Luc Mélenchon pense que François Hollande s'est auto-détruit, qu'il est en train d'exploser en vol, ou plutôt que le "capitaine de pédalo" est à l'eau et qu'il va se noyer.

Chez Jean-Luc Mélenchon, il y a un côté "je vous l'avais bien  dit". Sous-entendu, tout ce qu'il a anticipé avant même le quinquennat s'est produit. Il s'estime donc légitime aujourd'hui à récupérer les électeurs de François Hollande. Mais dans le même temps il pense que le chef de l'État doit quand même se représenter. Contrairement aux autres candidats de gauche qui pensent que François Hollande devrait renoncer, lui estime qu'il faut que ce dernier soit dans la bataille. D'abord parce que pour Jean-Luc Mélenchon, il n'y a pas de meilleur adversaire que François Hollande. Il veut pouvoir démonter point par point le bilan du Président dans un duel à la loyale.

Ensuite, son calcul c'est qu'une candidature de François Hollande vient forcément plomber celle d'Arnaud Montebourg ou de Benoît Hamon, comptables eux aussi en partie du bilan du quinquennat. Quant à Emmanuel Macron, il estime qu'il est un candidat libéral, donc à classer parmi les candidats de droite plus qu'avec ceux de gauche.

Son combat : les parrainages

Mais les parrainages peuvent arrêter Jean-Luc Mélenchon. Vous savez qu'il en faut 500. Dimanche 16 octobre, l'intéressé a fait savoir qu'il en avait recueilli 270. Il n'est pas encore au bout de ses peines. D'autant que le Parti communiste, qui s'est senti trahi par Mélenchon, n'est pas disposé pour le moment à lui faire ce cadeau. Quant au Parti socialiste, certains croisent les doigts pour qu'il ne les ait pas. De là à penser que les socialistes s'arrangent pour empêcher leurs élus de parrainer Jean-Luc Mélenchon, il n'y a qu'un pas. Parce que, parmi les éléphants socialistes, il est malgré tout toujours mieux d'avoir un Montebourg qui reste une figure du PS, plutôt qu'un Mélenchon qui a depuis longtemps pris ses distances.

À lire aussi
Emmanuel Macron et Christophe Castaner le 20 mars 2020 violences
Macron : de candidat à président, retour sur ses déclarations sur les violences policières

Vous avez compris que les parrainages, c'est la nouvelle guerre souterraine qui va se jouer au sein de la gauche. En attendant, Jean-Luc Mélenchon va tenter de séduire au-delà de son cercle avec son nouveau cocktail : le "Quinoa-Marseillaise". Le quinoa, parce que Mélenchon se veut le nouveau représentant de la gauche écolo. Le quinoa c'est son nouveau régime, comme il l'avait confié au journal Gala. Ensuite la Marseillaise, parce qu'à la fin des meeting de Jean-Luc Mélenchon il n'y a plus seulement l'Internationale : on y chante désormais La MarseillaiseUne vraie révolution.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Jean-Luc Mélenchon Front de gauche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants