1 min de lecture Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon : "Le Front de Gauche est mort, mais l'idée n'est pas morte"

LE GRAND JURY - Candidat à la présidentielle de 2017, Jean-Luc Mélenchon veut porter une nouvelle idée de la politique avec "La France insoumise".

Jean-Luc Mélenchon invité du "Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI" le dimanche 9 octobre 2016.
Jean-Luc Mélenchon invité du "Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI" le dimanche 9 octobre 2016.
Olivier Mazerolle et Claire Gaveau

Véritable figure contestataire de la classe politique française, Jean-Luc Mélenchon repart pour une nouvelle campagne en vue de l'élection présidentielle de 2017. Et l'ancien porte-drapeau du Front de Gauche affiche de grands objectifs à l'heure où la gauche discute d'une nouvelle candidature de François Hollande et la droite voit les tensions s’accentuer entre Alain Juppé et Nicolas Sarkozy. "J'ai été candidat et quatre millions ont jugé cette candidature crédible. Il y a eu un premier rassemblement et je n'ai pas de raison de penser que ce rassemblement n'existe plus depuis", a-t-il déclaré au micro du Grand Jury RTL - Le Figaro - LCI.

Surtout que selon lui, la gauche est aujourd'hui dénigrée par le quinquennat de François Hollande. "Il y a des milliers de gens qui se disent que l'on sait fait avoir, ils ont complètement déconsidéré nos idéaux", déplore-t-il affirmant que les Français ne s'y retrouvent plus dans le terme de "gauche". Une idée que veut aujourd'hui incarner Jean-Luc Mélenchon grâce à La France insoumise. "Le Front de Gauche est mort dans cette aventure depuis 2012. Il est mort dans ses ambiguïtés, de sa réduction à un cartel de paris, commence-t-il. Mais l'idée n'est pas morte". "L'aspiration qui était à la base du Front de gauche est magnifiée par La France insoumise", clame le candidat.

À lire aussi
Un zadiste évacué par un gendarme sur le site de projet de barrage à Sivens, dans le Tarn. justice
Rémi Fraisse : le gendarme qui a lancé la grenade pourrait porter plainte contre Mélenchon

Mais Jean-Luc Mélenchon prévient cependant que La France insoumise n'est "pas la priorité" de quelqu'un. "Personne ne doit tirer à lui la couverture, personne ne doit privatiser La France insoumise, y compris mes propres camarades, ce n'est pas notre propriété", a-t-il affirmé avant de détailler les grandes lignes de son programmes

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Luc Mélenchon Front de gauche Présidentielle 2017
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785192415
Jean-Luc Mélenchon : "Le Front de Gauche est mort, mais l'idée n'est pas morte"
Jean-Luc Mélenchon : "Le Front de Gauche est mort, mais l'idée n'est pas morte"
LE GRAND JURY - Candidat à la présidentielle de 2017, Jean-Luc Mélenchon veut porter une nouvelle idée de la politique avec "La France insoumise".
http://www.rtl.fr/actu/politique/jean-luc-melenchon-le-front-de-gauche-est-mort-mais-l-idee-n-est-pas-morte-7785192415
2016-10-09 16:45:26
http://media.rtl.fr/cache/YJmdKdUjizILfzQiOTELqQ/330v220-2/online/image/2016/1009/7785190757_jean-luc-melenchon-invite-du-grand-jury-rtl-le-figaro-lci-le-dimanche-9-octobre-2016.JPG