1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : imbroglio autour d'un éventuel soutien de Hollande à Macron
3 min de lecture

Présidentielle 2017 : imbroglio autour d'un éventuel soutien de Hollande à Macron

Dominique Villemot, avocat proche de François Hollande, dément les propos qui lui sont attribués, ce 15 janvier, dans "Le Journal du Dimanche", mais l'hebdomadaire conteste ce démenti.

Emmanuel Macron et le Président Hollande, le 26 août 2014.
Emmanuel Macron et le Président Hollande, le 26 août 2014.
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Félix Roudaut
Félix Roudaut

Contestations sur démentis, c'est à n'y plus rien comprendre. Selon le Journal du Dimanche daté de ce 15 janvier, François Hollande pourrait soutenir Emmanuel Macron pour la présidentielle. C'est en tout cas ce qu'affirme l'avocat Dominique Villemot, proche du chef de l'État, dans les colonnes de l'hebdomadaire. "Il se prononcera fin février ou début mars. Mais François Hollande va probablement soutenir Macron", est-il rapporté. Seulement, Dominique Villemot dément ces propos qui lui sont attribués. "Tout ce qui est dit dans cette interview n’engage que moi et personne d’autre, et surtout pas le Président. De plus, dans le texte que j’avais relu j’avais écrit 'Je pense qu’il n’est pas exclu qu’il (le président) soutienne Macron' et non 'Mais François Hollande va probablement soutenir Macron'", a-t-il envoyé au JDD, selon une retranscription publiée par le journal lui-même.

Pour l'hebdomadaire, ce démenti "n’a pas lieu d’être". "Le service politique du JDD a eu plusieurs conversations avec lui vendredi et samedi (13 et 14 janvier, ndlr). Il a pu relire ses propos et a validé par téléphone, samedi en début de soirée, le texte intégral que nous avons publié. Nous n’avons aucunement laissé entendre qu’il s’exprimait au nom de François Hollande mais nous avons souligné sa proximité notoire avec le chef de l’État, qu’il a d’ailleurs revendiquée devant nous", explique Hervé Gattegno, directeur du JDD.

Emmanuel Macron intéresse les proches de François Hollande

Si cette confusion s'estompait et que l'annonce était avérée, celle-ci pourrait avoir un impact sur le scrutin, au regard de la remontée dans les sondages opérée par le Président depuis son renoncement. Pendant ce temps, joint par Le Lab d'Europe 1, L'Élysée rejette les propos tenus par Dominique Villemot. "Il ne parle pas avec l'aval de L'Élysée, il n'est pas le porte-parole de la présidence et nous ne sommes pas en contact avec lui", ont-ils sèchement fait savoir. Le principal intéressé a lui-même démenti, expliquant que "contrairement à ce que dit le 'JDD', le Président ne m'a jamais dit qu'il soutiendrait Emmanuel Macron. Je démens donc formellement ce qui y est écrit". Le Journal du dimanche maintient quant à lui l’intégralité de ses informations.

Toujours est-il que la percée d'Emmanuel Macron donne des sueurs froides à la gauche. Le candidat du mouvement "En Marche !" parvenait à réunir près de 5.000 personnes lors de son meeting à Lille, samedi 14 janvier. À titre de comparaison, le lancement du mouvement de la Belle Alliance Populaire qui s'est tenue le 3 décembre à Paris, rassemblait péniblement 2.500 militants sur les 10.000 espérés par Jean-Christophe Cambadélis.

Emmanuel Macron, un candidat qui se situe hors des partis

Dominique Villemot
À lire aussi

Les raisons du succès de l'ancien ministre de l'Économie ? "Partir à la rencontre des Français", assure Dominique Villemot, très critique envers le Parti socialiste, qui corsète les candidats de la primaire dans une "structure partisane". "C'est pour cette raison que je soutiens Emmanuel Macron, un candidat qui se situe hors des partis", lance l'avocat, qui ne votera pas à la primaire, car seul l'ancien ministre serait en mesure de se qualifier au seconde, et ainsi éviter une joute entre Marine Le Pen et François Fillon.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/