1 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Alain Juppé envoie son parrainage à François Fillon

C'est sur Twitter que le maire de Bordeaux a annoncé son soutien au candidat des Républicains, quelques jours après avoir déclaré qu'il ne serait pas son plan B.

Alain Juppé et François Fillon au soir du second tour de la primaire de la droite, le 27 novembre 2016
Alain Juppé et François Fillon au soir du second tour de la primaire de la droite, le 27 novembre 2016 Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Benjamin Pierret
Benjamin Pierret

C'est finalement la fidélité à son parti qui l'a emportée. Vendredi 10 mars, Alain Juppé a annoncé sur Twitter qu'il soutiendrait François Fillon à l'élection présidentielle de 2017, en lui offrant son parrainage. Le maire de Bordeaux a néanmoins fait référence à la période troublée que connaissent les Républicains, dont le candidat est visé par une affaire d'emplois fictifs révélée par Le Canard enchaîné : "Même simple passager, je ne quitte pas le navire dans la tempête", a-t-il laconiquement écrit dans un message sur le réseau social à l'oiseau bleu.

Quatre jours auparavant, Alain Juppé avait annoncé qu'il ne serait pas le plan B de François Fillon. Après un week-end durant lequel de nombreuses voix pressentaient le remplacement du second par le premier dans la course à la présidence, il a donné une conférence de presse le lundi 6 mars durant laquelle il a affirmé, "une bonne fois pour toutes", qu'il ne serait pas candidat à l'élection présidentielle. Ce jour-là, il avait tenu des propos peu tendres à l'égard de François Fillon, évoquant un "gâchis" : "Son système de défense fondé sur la dénonciation d'un prétendu complot et d'une volonté d'assassinat politique l'ont conduit dans une impasse", avait-il déploré.

Ce nouveau parrainage s'ajoute aux 1.789 autres réunis par François Fillon, comptabilisés au 7 mars 2017. Un chiffre nettement supérieur aux 500 parrainages nécessaires pour se présenter à l'élection, et qui doit être atteint le 17 mars au plus tard. Juste avant, le 15, François Fillon doit se présenter à une convocation des juges d'instruction en charge de l'affaire des soupçons d'emplois fictifs pesant sur sa femme Penelope, en vue d'une potentielle mise en examen.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 François Fillon Alain Juppé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants