1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Pour le Front national, la hausse de la fiscalité du gazole est "injuste socialement"
1 min de lecture

Pour le Front national, la hausse de la fiscalité du gazole est "injuste socialement"

Opposé au dispositif annoncé par le gouvernement visant la réduction sur cinq ans de l'avantage fiscal accordé au diesel, le FN propose une surtaxe sur les profits des géants des hydrocarbures.

Un automobiliste s'apprête à faire le plein de carburant de son véhicule le 30 décembre 2010 à Lille
Un automobiliste s'apprête à faire le plein de carburant de son véhicule le 30 décembre 2010 à Lille
Crédit : AFP / Philippe Huguen
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le Front national s'est opposé jeudi à l'annonce du gouvernement d'une réduction sur cinq ans de l'avantage fiscal du gazole, disant préférer une "surtaxe sur les immenses profits des grandes compagnies gazières et pétrolières".

Le FN veut afficher sa fibre écologique

"Le dispositif annoncé par le gouvernement, baisse des taxes sur l'essence et hausse sur le diesel, ne réorientera que très lentement les choix des Français au détriment du diesel et pèsera sur le pouvoir d'achat de millions de nos compatriotes. Il n'est donc pas acceptable car peu écologique et injuste socialement", assure dans un communiqué le parti d'extrême droite, qui tente de faire entendre sa voix sur les sujets d'écologie. Le FN "demande une baisse significative des taxes sur l'essence pour le rendre franchement plus attractif, sans augmentation sur le diesel, et compensée par une surtaxe sur les immenses profits des grandes compagnies gazières et pétrolières. Chacun doit contribuer, et non systématiquement toujours les mêmes", demande encore le parti.

Le FN compte organiser une pré-COP 21, probablement le 29 novembre, à la veille de l'ouverture de la Conférence de Paris sur le climat, pour exposer ses propositions sur ces sujets, un an après le lancement d'un "collectif Nouvelle écologie". "Si le gouvernement est vraiment soucieux de la santé des Français et de la protection de notre écosystème, qu'il agisse plutôt en faveur de la relocalisation de l'activité économique afin de produire au plus près des lieux de consommation", a de son côté proposé l'eurodéputé FN Nicolas Bay. "Cela passe par un protectionnisme intelligent, notamment la mise en place de droits de douane ciblés sur les produits fabriqués dans les pays étrangers qui ne respectent aucune norme environnementale et pratiquent le dumping", dit le secrétaire général du FN..

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/