1 min de lecture Jean-Luc Mélenchon

Pour Jean-Luc Mélenchon, "ça ne sert à rien d'avoir peur de la mort"

QUESTIONS DE CONFIANCE - Le candidat à la présidentielle est le premier à se prêter au jeu. Il a répondu aux questions décalées de Vincent Derosier.

Générique 6 Questions de confiance La rédaction de RTL
>
Pour Jean-Luc Mélenchon, "ça ne sert à rien d'avoir peur de la mort" Crédit Image : Frédéric Bukaljo / Sipa Press / RTL | Crédit Média : Vincent Derosier | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Vincent Derosier et Ludovic Galtier

Savez-vous ne rien faire ? Un rêve que vous ne pourrez jamais réaliser ? Quelle qualité ferait de vous un bon président de la République ? Plutôt Ricard ou pétard ? Dernier coup de blues ? La cause la plus chère à vos yeux ? Plutôt film d'horreur ou film porno ? La dernière fois que vous avez pleuré ? La chanson que vous aimez et que vous n'assumez pas ? Dans le couple, est-ce qu'il vaut mieux tout se dire ou ne rien savoir ? Voici quelques interrogations auxquelles sept figures majeures de la politique ont accepté de répondre en toute franchise dans Questions de confiance. Le premier à se prêter au jeu, dont le but est de révéler les personnalités et les ambitions de chacun, est Jean-Luc Mélenchon.

Le candidat à la présidentielle nous a donné rendez-vous dans son café préféré à deux pas de la gare de l'Est à Paris. Il arrive avec un bon quart d'heure de retard, commande un café serré et s’assoit. Quand il découvre les cartons étalés sur la table, un petit instant de flottement s'installe. Il demande une nouvelle fois les règles du jeu un brin soucieux, puis se lance. Première question tirée au sort : "Avez-vous peur de la mort ?" Jean-Luc Mélenchon répond dans la foulée : "Le philosophe que je suis ne peut pas vous répondre oui. Ça ne sert à rien d'avoir peur de la mort puisque personne ne meurt jamais. Pourquoi avoir peur d'un événement qui n'arrivera jamais ?"

Autre question choisie au hasard par l'ancien leader du Front de gauche : "Savez-vous ne rien faire ?" Jean-Luc Mélenchon répond : "Ah… c’est une question fondamentale… Malheureusement non... Moi il me faut deux ou trois jours de sommeil pour faire baisser la tension, absolument éteindre le smartphone et puis ne plus bouger du tout…".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Luc Mélenchon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants